Aller au contenu

Classement


Contenu populaire

Affichage du contenu avec la meilleure réputation depuis le 12/10/12 dans toutes les zones

  1. 19 points
    Sergiod

    3ème test: La commission

    Quelques informations supplémentaires sur la commission Mais sachez que ça m’a pris beaucoup de temps pour récolter toutes ces informations et que vous devez aussi effectuer vos propres recherches ou adapter la réponse à votre cas et ne pas faire du récité à la commission. Répartition du temps de la commission: 1/3 du temps sur la présentation, le parcours professionnel, études, et connaissances de la police, ainsi que les motivations. 2/3 du temps sur votre questionnaire biographique avec des exemples de la vie de tous les jours. C’est pourquoi il faut absolument conserver une copie de votre questionnaire biographique pour vous rappeler ce que vous y avez mis et pouvoir vous préparez avec des exemples de la vie de tous les jours. Composition de la commission: Logiquement la commission est composée d’un commissaire de la police locale, d’un commissaire fédérale, et de la psy. Il arrive que d’autres personnes soient en plus (syndicat ou autres Max 5 personnes). Quelques remarques :Vous postulez pour un job donc y aller avec une tenue correcte où vous vous sentez à l’aise. Ne pas rester statique au niveau de la gestuel Bien regarder la personne qui vous parle. Essayer de ne pas avoir de toc ou de chiquer De vous vendre le plus possible et de fournir le plus d’infos possible, en effet, à vous de mettre en avant toutes les démarches effectuées et de leurs fournir des infos qu’ils n’ont pas dans votre dossier personnel car ils ne sont pas devins et c’est tout bénéfices pour votre implication. TOUT AXER SUR LA PRÉVENTION, LE SOCIAL, LE DIALOGUE Déroulement de l'entretien: Disposition, environnement: Ils vous appellent et vous font rentrer dans une pièce où ils vous demandent de vous asseoir. Ils seront tous les trois assis en face de vous derrière un bureau et vous serez assis sur une chaise avec une petite table en face d’eux. Présentations: Ils se présenteront à vous ainsi que leur fonction et vous demanderont de faire de même. Ainsi que de décrire votre parcours professionnel, scolaire. Les questions posées: Pourquoi avoir postuler à la police, quelles sont vos motivations et que pensez-vous du métier de policier ? -Servir, protéger et assurer la sécurité de la démographie et porter assistance aux victimes -Défendre les droits, veiller au respect des lois et des règlements -Esprit de corps et d'équipe -Admiration pour leurs travaux effectué: gérer les conflits, les problèmes, prévenir et détecter ceux-ci -Travail gratifiant: quand des affaires se résolvent dans l'esprit de la loi, -Recherche de personnes disparues, résolutions d'affaires, aide ou prévention de problèmes, résolutions d'enquête etc.... -Contacts avec les gens -Rendre services, pouvoir diriger les gens vers tels ou tels services adéquats -Diversité dans le travail: chaque journée est différente et ne se ressemble pas. De plus, on peut toujours se ré-orienter dans un autre service. -Sentiment d'utilité -Formation continue: possibilité de carrière -Défendre les principes de notre démocratie et permettre aux gens d'être en sureté. Définition d’un policier -C'est le représentant et l'exécutant des forces publiques, -Il contribue à la sécurité et à la préservation de la démographie càd: Au maintien de l'ordre, aux respects des lois et des règlements, à l intervention préventive, à la protection des personnes, des biens, et à l assistance des personnes en danger. -Il le fait de manière préventive en essayant de détecter les problèmes avant qu'ils n'arrivent ou de manière répressive càd qu'il acte un délit commis; -Il intervient dans les situations qui demande un rappel de la loi (roulage, troubles; ainsi que sous réquisition pour constater un fait (vol, coup, accident) ou pour faire cesser une infraction en cours. - Il effectue aussi d autres tâches plus ciblées en fonction de son affectation locale ou fédérale. Qu’est ce que le mission statement ? C’est la mission, la vision et les valeurs de la police. ( Un code de conduite). Plus d’infos vers la fin du post car c’est assez long. Qu’est ce que la police intégrée ? La police locale et la police fédérale assurent ensemble la fonction de police intégrée; Elles sont complémentaires; autonome l'une de l'autre et travaillent en étroite collaboration pour contribuer à la sécurité dans notre pays et à la préservation de notre démocratie. Quelles sont les fonctions de base de la police locale / comment fonctionne un commissariat ? La police locale assure la fonction de police de base; c’est-à-dire qu'elle accomplit au moins les 7 tâches de bases: 1) Travail de quartier Le travail de quartier reprend le développement du travail orienté vers le quartier et la visibilité de la présence policière. Le service de police doit être visible, proche et contactable sur le territoire de la zone, compte tenu des conditions locales et de la densité de la population. La norme minimale d’organisation pour l’agent de quartier est d’un agent de quartier par 4.000 habitants. TACHES : Prévention, suivi et renvoi vers les services spécialisés, aides aux logements, circulation, traffic, contrôles magasin autorisation, enquête judiciaire, prévention terrorisme (rôle de signalement)), enquête de voisinage, apostilles, changements d adresses 2) Accueil La fonction d’accueil consiste à répondre aux citoyens qui se présentent physiquement, téléphoniquement ou par écrit au service de police. Ils sont orientés vers le service interne ou externe adéquat. ( Service spécialise aide aux victimes, aide aux logements) Il va de soi que la fonction d’accueil du service de police est assurée dans tous les cas. Dans les zones pluri communales, chaque commune dispose d’un ou plusieurs postes de police, équipés au cas où ils ne seraient pas ouverts en permanence, des moyens techniques nécessaires pour permettre au citoyen de contacter un agent de police. TACHES : Auditions, pv, plaintes, copies documents, pertes... 3) Intervention La fonction d’intervention consiste à répondre dans un délai raisonnable à chaque appel qui nécessite une intervention policière sur place. Cette réponse peut être selon le contexte (gravité, urgence, nature des faits) immédiate ou reportée. Le requérant doit être dans ce cas être mis au courant de la cause et de la durée du retard. Cette fonction doit être assuré en permanence dans chaque zone de police. TACHES : Intervention judiciaire. 4) Assistance policière aux victimes La fonction d’assistance policière aux victimes consiste à assurer un accueil adéquat, information et assistance à la victime. Chaque fonctionnaire de police doit être capable de remplir cette tâche. Le service de police peut faire appel dans le cas d’une confrontation avec une victimisation grave à un collaborateur spécialisé, membre du personnel du service de police, en matière d’assistance policière aux victimes. Un collaborateur spécialisé par corps est la norme de fonctionnement et d’organisation minimale. Plusieurs zones de police peuvent former un groupe de spécialistes. TACHES : Services sociaux, aide aux victimes, annonces décès, assistance viol etc... 5) Recherche locale et enquête locale Il s’agit de missions de recherche et d’enquête qui découlent d’événements et de phénomènes de criminalité locale sur le territoire de la zone de même que certaines missions à caractère fédéral qui doivent êtres exécutés par la police locale compte tenu de leur caractère de tâches policières journalières. C’est pour cette raison qu’elles peuvent être plus utilement êtres exécutés par le service de police chargé de la police de proximités. Dans chaque corps de police, ce sont 7 à 10% de l’effectif du cadre opérationnel qui est chargés de ces tâches de recherche. 6) Maintien de l’ordre public Le maintien de l’ordre public consiste à préserver et le cas échéant rétablir le rétablissement de l’ordre public, de la sécurité publique et de la santé publique. Cette notion, prise dans son sens large ne comprend pas seulement le problème du maintien de l’ordre lors de grands événements (manifestations, matchs de football, festivités locales) mais aussi la problématique de l’environnement et de la circulation (fuites de gaz ou autres). 7) La circulation Prévention routière, contrôles Autres informations Elle doit aussi assumer certaines taches policières de nature fédérale; il peut s'agir du maintien de l'ordre lors de manifestation importante. Elle est composée de 195 zones de police répartie sur l'ensemble du territoire. Chaque corps est placé sous l'autorité d'un chef de corps sous l'autorité du bourgmestre pour les intercommunales et d'un collège de police pour les zones uni communales. Quelles sont les fonctions de la police fédérale ? La police fédérale assure la fonction de police spécialisée; Elle accomplit des missions spécialisées de police judicaire et administrative. Elle assure aussi des missions supra locales et apporte un appui à la police locale et fédérale. La police fédérale exerce ses missions sur l'ensemble du territoire belge, et est composée : Du commissariat général, De 3 directions générales (la Direction générale de la police administrative, la Direction générale de la police judiciaire et la Direction générale de l'appui et de la gestion), De directions et services centraux à Bruxelles et de directions et services déconcentrés dans les arrondissements. Les questions posées: Suite Quels services voudriez-vous effectués ? Pourquoi ? Quels sont les avantages et désavantages du métier ainsi que celui que vous effectuer actuellement ? Avantages: Métier passionnant (Diversifié) Valorisant Pas de monotonie Travail d'équipe Travail diversifié Possibilités de carrière Servir Désavantages Contact avec des marginaux Danger physique constants Pas ou peu de possibilités d'exercer une activité complémentaire Savoir faire des sacrifices Travail de nuit et weekend Quelles sont, selon vous, les qualités à avoir pour exercer ce métier ? Gestion du stress Connaître toutes les ressources disponibles Savoir s'adapter Savoir analyser rapidement Savoir évaluer Être sociable, honnête et responsable Ne pas être influençable Savoir faire des sacrifices Être flexible Savoir improviser Être créatif Faculté de se mettre à la place des autres Pas de préjugés Tout comme dans le second test, complétez ces phrases: Je suis quelqu'un: Entrer à la police signifie pour moi... Ce qui me déplait... Je suis contre Dans mon travail, on dit de moi que En groupe, je suis Les gens disent de moi que J'ai trop tendance à J'aspire à Les gens qui me connaissent bien pensent que Je regrette de Je trouve que je dois En situation stressante, J'accorde beaucoup d'importance à Je ... Je ... Toutes vos réponses feront l'objet d'autres questions. On vous demandera sans cesse de développer, d'argumenter ! Mais toute cette partie sera en fonction de votre questionnaire à vous de savoir que vous y avez marqué. Police statement: VISION Excellence dans la fonction de police : dans l’exercice de ses missions, Chaque membre du personnel de la police intégrée doit respecter les principes De la fonction de police orientée vers la communauté, De la fonction de police guidée par l’information Et de la gestion optimale (telle qu’une politique interne de prévention et de bien-être) afin de tendre à tout moment vers l’excellence dans la fonction de police. Chacun, aspirant, agent de police, fonctionnaire de police comme membre du personnel civil, quel que soit son grade ou niveau, doit traduire et appliquer ces principes dans son travail quotidien. Fonction de police orientée vers la communauté : la fonction de police orientée vers la communauté reflète l’attitude de la police intégrée et définit sa légitimité au cœur de la société. Cette philosophie reflète son ancrage au sein de notre société. Le concept repose sur cinq piliers : 1. L’orientation externe : la police ne se trouve pas face à la société, mais elle en fait partie ; elle est intégrée dans la société. Grâce à cette intégration, elle saisi rapidement ce qui se passe en matière de sécurité et de qualité de vie au sein de la société. 2. La résolution de problèmes : cette approche consiste en l’identification des causes potentielles de la criminalité. La police n’intervient pas uniquement de manière répressive, mais tente d’identifier les facteurs responsables et d’agir (à temps) sur ceux-ci. 3. Le partenariat : la préoccupation sécuritaire est une chaîne dans laquelle les divers partenaires composent les maillons d’une approche globale et intégrée. C’est la conviction que la police n’est pas et ne veut pas être seule, responsable de la sécurité et de la qualité de vie. Le plan national de sécurité 2008-2011 accentue fortement cet aspect. 4. La justification : correspond au souci de mettre en place de mécanismes par lesquels la police peut rendre des comptes sur la manière de répondre aux attentes, aux sollicitations et aux besoins de la société au service de laquelle elle se trouve. 5. L’implication capable : cette notion signifie que des possibilités doivent êtres créés, tant pour les policiers que pour les divers groupes de la population, afin d’aborder de concert les problèmes de sécurité et de qualité de vie, de fournir des services et d’instaurer l’ordre et la sécurité. Un exemple de cet aspect est la contribution aux réseaux d’information de quartier et la collaboration avec ceux-ci. La fonction de police guidée par l’information : par fonction de police guidée par l’information ou intelligence led policing, on entend le souci permanent du service de police intégrée de diriger ses opérations stratégiques, tactiques et opérationnelles en fonction d’informations sur l’insécurité, la qualité de vie, la criminalité et le fonctionnement policiers (expériences et aptitudes)Les cinq caractéristiques du concept sont : 1. Déterminant des objectifs : un service de police qui ne dispose ni d’informations ni de connaissances est une organisation aveugle. Les informations et les connaissances constituent en effet le fondement de tout travail policier ainsi que du fonctionnement efficace et efficient de la police, et ce, tant au niveau de la fonction de police de base que de la fonction de police spécialisée. La police collecte les informations dont elle à besoin pour fixer les objectifs, diriger et s’acquitter avec brio de ses missions judiciaires et administratives, connaître les résultats qui en découlent ainsi que pour adapter les objectifs après évaluation en cas de besoin. Ceci se fait dans un esprit de concertation avec les autorités compétentes et sous le contrôle de ces dernières. 2. Le travail proactif et réactif : la plupart des informations sont récoltées et traitées de manière réactive, après un incident par exemple. Ainsi, lorsque des indices donnent à penser que des délits sont en cours de préparation et/ou que la qualité de vie et la sécurité sont menacées, la police se doit de récolter des informations et, à toutes fins utiles, soumettre des propositions aux autorités. À ce moment, on gère les informations de manière proactive. 3. Offrant une plus-value : la police veille en permanence à ce que la gestion des informations serve toujours un intérêt vital et concret sur le plan de la sécurité, de la qualité de vie, de la criminalité et du fonctionnement policier. 4. Assurant l’échange : la gestion des informations requiert la coopération de tous les policiers, de la Police fédérale comme de la Police locale, mais aussi des autorités et des partenaires. Sans cette volonté d’échange et de communication d’informations, la fonction de police guidée par l’information reste une coquille vide. Toute information ou connaissance qui n’est pas partagée est inutile. 5. Ciblant les objectifs : le travail policiers est orienté à partir de la connaissance et des aperçus relatifs aux événements et aux phénomènes. Cela implique également que les services compétents confèrent des missions concrètes aux autres services de police ou aux fonctionnaires de police individuels afin de collecter et de transmettre de manière ciblée les informations nécessaires. Une gestion optimale : en matière de gestion optimale, les dirigeants des différents services de police endossent une grande responsabilité, et ce, à tous les niveaux. On attend des dirigeants qu’ils exercent leurs activités selon une politique de « leadership audacieuse » (1) et qu’ils fassent preuve de motivation, de capacité d’écoute, de sens des responsabilités, d’intégrité et de ténacité. La gestion optimale touche néanmoins chacun. Une gestion optimale va de pair avec un travail axé sur la recherche de résultats (2), une transparence aux niveaux des missions, des compétences, des responsabilités et des résultat (3), ainsi qu’une volonté d’amélioration constante et durable (4), sans oublier une collaboration professionnelle (5). Implication : le personnel, les collaborateurs constituent le capital le plus important de notre organisation. Leur implication, leur engagement ou leur dévouement est une condition essentielle pour réaliser un travail de qualité. Cette implication se caractérise notamment par la disponibilité, la solidarité et la fierté de faire partie de la Police fédérale. Motivation : l’enthousiasme, la satisfaction, le sens de l’initiative, la soif d’apprendre, la disponibilité, … Maintenir à niveau la motivation des collaborateurs doit être le souci permanent des dirigeants. Donner du feed-back sur les prestations, un travail varié et la valorisation contribue certainement à la satisfaction et à la motivation. Compétence : les moyens par excellence au sein de la Police fédérale sont la maîtrise, l’expertise, le savoir-faire, la spécialisation et l’expérience de ses membres du personnel. Afin de maintenir ces compétences à niveau, la Police fédérale investit dans la formation et le développement des compétences. Il s’agit d’ailleurs d’un objectif stratégique du PNS 2008-2011, tout comme la stimulation de l’implication des collaborateurs. Performance : le pragmatisme, l’efficacité et l’efficience sont ici les mots clés. Les procédures inutiles et la bureaucratie sont à exclure. Au niveau de l’appui, la Police fédérale adapte le mieux possible ses services aux attentes des parties prenantes comme les services de police locale. Transparence : la transparence est synonyme d’ouverture à l’égard des autorités et de la population, par exemple grâce au plan national de sécurité (PNS) qui précise tous les quatre ans l’approche, les priorités et les objectifs de la Police fédérale. Le PNS est approuvé par les ministres de l’Intérieur et de la Justice et est présenté au Parlement et à la population. La Police fédérale communique régulièrement au sujet de son approche et des résultats obtenus (communiqués de presse, rapports annuels, ...) et rend également des comptes à ses autorités. La transparence signifie également l’ouverture vers les partenaires, tels que les services de police locale. Par exemple, l’ouverture à la collaboration en formulant clairement l’offre d’appui. Enfin, la transparence est aussi synonyme d’ouverture à l’égard du personnel, en communiquant clairement et ouvertement au sujet de la politique des ressources humaines et en veillant à une transmission fluide des informations à tous les membres du personnel. Dynamisme : il y a toujours de la place pour l’évolution et la flexibilité ; la volonté d’entreprendre et d’améliorer doit être présente en permanence. En vue d’être efficace et de répondre le mieux possible aux attentes, la Police fédérale doit en outre assurer une certaine diversité dans son offre, sans toutefois tomber dans l’excès. La cohésion, la cohérence et l’unité des composantes complémentaires (Police locale et fédérale) ne peuvent jamais êtres perdus de vue. Innovation : les technologies disponibles évoluent avec une rapidité fulgurante. Pour les services de police, il est indispensable d’être innovateur et de mettre à profit les avantages des progrès technologiques en vue de lutter efficacement contre l’insécurité. Les analyses ADN, la localisation par GPS, la reconnaissance faciale, l’analyse balistique et les radars numériques à reconnaissance automatique des plaques minéralogiques ne sont que quelques exemples évidents. Innover et investir dans de nouvelles technologies et méthodes est également indispensable dans le domaine non opérationnel pour garantir un service moderne (p. ex. l’automatisation de la diffusion des connaissances et des informations, le guichet électronique et l’e-Learning, l’administration à distance). À cet égard, il y a lieu d’exploiter au maximum les possibilités de collaboration. public-privé et internationale (p. ex. l’échange de matériel de haute technologie). La recherche de l’innovation et du progrès technologique doit être en équilibré par rapport à une gestion durable et écologique. Les policiers se doivent également de contribuer à cette préoccupation de la société. Être identifié et reconnu : l’identification passe bien évidemment par le style et les normes « internes » : l’uniforme, les logos, le stripping,... Mais elle dépasse la seule identité visuelle. Chacun contribue à l’image de la Police fédérale. L’image est la traduction visible, concrète de la vision et des valeurs de la Police fédérale ainsi que de sa façon d’être. L’attitude et la façon d’être sont elles-mêmes l’expression de la position et du rôle de la Police fédérale dans le paysage policier intégrées : un service de police de qualité composé de personnel spécialisé et motivé qui est convaincu de sa contribution essentielle à un service de police intégré. Cette image rejaillit sur chaque membre du personnel de la Police fédéral, qu’il appartienne au cadre opérationnel ou au cadre administratif et logistique. Les membres de la Police fédérale y ajoutent leur savoir-faire, dans leur domaine ou leur spécialité. VALEURS Le code de déontologie : le code de déontologie des services de police est entré en vigueur le 30 mai 2006. Il figure en annexe de l’arrêté royal du 10 mai 2006 qui définit le code de déontologie des services de police. Il comprend 81 points. La « loi Exodus » du 26 avril 2002 relative aux éléments essentiels du statut des membres du personnel des services de police prévoit l’obligation formelle d’élaborer un code de déontologie. Ce dernier s’applique à tous les membres du personnel de la Police fédérale et de la Police locale, tant aux membres du cadre opérationnel qu’aux membres du cadre administratif et logistique. Ce code tend à garantir le bon fonctionnement de l’organisation de police, à définir l’exercice correct de la fonction de police et à préciser plusieurs autres aspects de la déontologie du personnel, comme les incompatibilités professionnelles, la responsabilité civile, les signes de reconnaissance, etc Le code de déontologie est avant tout un outil individuel, un fil conducteur visant à favoriser l’intégration, par le personnel, de valeurs et de normes comportementales adéquates et partagées. Il définit le cadre de travail, les droits et les devoirs des dirigeants ainsi que des collaborateurs. Enfin, le code de déontologie est un moyen évolutif de transparence vis-à-vis de la population. Il s’adresse également aux citoyens qui doivent savoir ce qu’ils peuvent attendre et exiger de la police. Les valeurs de la police intégrée : la charte des valeurs de la police intégrée fait intégralement partie du point 3 du code de déontologie. Intégrité : les autorités et la population doivent pouvoir compter sur une police intègre et impartiale. Sa mission consiste essentiellement à faire respecter les lois et les règlements, en veillant particulièrement au principe « tous égaux devant la loi ». Il va de soi que le personnel policier se doit de respecter ces lois et règlements. Dans le cas contraire, il se pose un problème de crédibilité et de confiance : ni le citoyen ni l’autorité accepteraient que la police veille au respect de règles auxquelles elle ne se tient pas elle-même, qu’il s’agisse de règles internes ou de lois. Le fait que la police puisse, en tant qu’institution disposant du monopole de la force, recourir à la contrainte dans des conditions strictes souligne l’importance de l’intégrité (est-ce légitime ? N’y a-t-il pas une autre solution ? Est-ce proportionnel ?). Respect : le respect est une notion assez large qui recouvre tant le respect de soi, d’autrui, des autorités, des moyens que la loyauté. Ouverture d’esprit : cette ouverture met surtout l’accent sur la recherche de la diversité, la capacité d’adaptation, l’esprit critique et constructif, l’écoute, la transparence, le travail en équipe, etc. Flexibilité : la flexibilité suppose une grande capacité d’adaptation et d’écoute, la résolution de problèmes, la recherche de plus-value, l’élargissement du champ de travail, le professionnalisme, la créativité, etc. Esprit de service : cette valeur va de pair avec des notions comme la disponibilité, l’efficience, la qualité du service, le professionnalisme, la résolution de problèmes, etc. Fierté d’appartenance : la fierté de faire partie de la Police fédérale est caractérisée par la solidarité, l’esprit de corps, la fierté, l’implication, l’esprit d’équipe, la cohésion, etc. LA MISSION: Autorités de la Police fédérales : La Police fédérale est placée sous la tutelle du ministre de l’Intérieur et du ministre de la Justice. Les missions de police administrative sont exécutées sous la responsabilité des autorités administratives : les bourgmestres, les gouverneurs de province et le ministre de l’Intérieur. Les missions de la police judiciaire tombent sous la responsabilité des procureurs du Roi, du Parquet fédéral, du Collège des procureurs généraux et, finalement, du ministre de la Justice. Contribuer à la sécurité et à la qualité de vie au sein de la société : La police puise sa légitimité dans la société. Toutes les activités doivent finalement contribuer à la sécurité et à la qualité de vie au sein de la société. Contexte national et international : La Police fédérale exerce ses missions sur le territoire belge. Mais la société devient plus complexe et la criminalité dépasse souvent les frontières nationales. C’est pourquoi la Police fédérale oriente son approche de manière supra locale et transfrontalière et collabore avec des services de police étrangers et des partenaires internationaux tels qu’Europol, Interpol, etc. Missions spécialisées de police : Les missions spécialisées de police administrative ont trait au maintien de l’ordre et, plus précisément, au respect des lois et des règlements, à l’intervention préventive, à la protection des personnes et des biens et à l’assistance aux personnes en danger. Quelques domaines de la police administrative spécialisée sont les contrôles aux frontières, la police de la route, la police des chemins de fer, la police de la navigation, la police aéroportuaire, l’appui canin et l’appui aérien. La police judiciaire spécialisée s’occupe en premier lieu des crimes et délits qui, de par leur nature complexe, requièrent des recherches et des enquêtes (proactives) spécialisées. Missions de police supra locale : Les missions de police supra locales: Sont des missions qui, en raison de leur ampleur, de leur caractère organisé ou de leurs conséquences, dépassent les frontières d’une zone, d’un arrondissement ou d’un pays. Appui : Les missions d’appui peuvent être de nature opérationnelle, par exemple en renforçant les effectifs d’une zone de police locale par la mise à sa disposition du personnel du corps d’intervention ou de la réserve générale lors d’un match à risque ou par la mobilisation d’une équipe d’observation des unités spéciales. Elles peuvent aussi être de nature non-opérationnelle, par exemple en mettant en place un centre d’appel constituant le point de contact général pour les ressources humaines ou en réalisant des études sur le stress ou la motivation. Fonctionnement intégré : Si la Police fédérale et la Police locale fonctionnent de manière autonome, elles travaillent aussi en étroite collaboration, l’une avec l’autre, et sont complémentaires. Elles assurent ensemble la fonction de police intégrée. Afin d’accentuer ce caractère intégré : 1. Un plan national de sécurité exposant les lignes directrices des missions policières et fixant les priorités a été établies. On en tient compte pour la rédaction des plans zonaux de sécurité. 2. Une procédure de sélection et de recrutement commune a été développée et la formation a été uniformisée. 3. Tous les fonctionnaires de police ont le même statut. 4. Un code de déontologie s’applique à l’ensemble des membres de tous les services de police. 5. Les carrefours d’information d’arrondissement constituent le lien entre les niveaux fédéral et local sur le plan de l’échange opérationnel d’informations de police administrative et judiciaire. 6. ... Spécialité : Dans la mesure où un acte requiert une fonction de police spécialisée, la Police fédérale exécutera cette mission spécialisée en priorité par rapport à la Police locale. Subsidiarité : Toutes les missions sont confiées aux corps de la police locale, sauf celles qui nécessitent une intervention d’un service spécialisé de la Police fédérale. En synergie avec les partenaires : Afin de contribuer à la sécurité et à la qualité de vie de la population, la Police fédérale intervient en concertation et en collaboration avec le citoyen, les diverses autorités, les services de police locale et les institutions concernées (Child Focus, SNCB, etc.).
  2. 16 points
    Mr_Elka

    Conseils test personnalité

    Bonjour à tous, Je me posais pas mal de question avant de passer cette journée. L'ayant réussi je vais essayer d'aider les personnes qui, comme moi, se posent des questions pour cette journée. Le bac à courriers (e-tray) : Pour cette épreuve, vous disposez du temps que vous désirez pour prendre connaissance des explications de l'épreuve. Durant ce temps, vous aurez aussi l'occasion de réaliser un exercice "pour du beurre", histoire de bien comprendre le test. Pour le test à proprement parler, vous disposez de 30 min chrono (et ça passe très vite -> bien s'organiser, pas perdre trop de temps avec une question) pour répondre à 16 questions dont les réponses se trouvent dans un ensemble de mails à votre disposition. Il y a des questions pour lesquelles il y a des réponses précises dans un mail, d'autres où il faut prendre les mails dans leur globalité pour comprendre la situation générale. A vous de déterminer quel est le type de question à laquelle vous avez à faire (pas d'inquiétude, c'est pas bien compliqué). Attention ! Il y a aussi des mails que je n'ai même pas ouverts, ils sont clairement inutiles. Les questions s'organisent de la façon suivante : on vous pose une question et on vous propose trois réponses que vous devez triez par ordre d'importance selon la façon suivante : -> [--] [-] [+-] [+] [++]. Vous ne pouvez pas donner le même niveau d'importance à deux réponses. Pour ma part j'ai répondu à 13 questions sur 16, en délaissant les mails les moins importants. Test de personnalité informatisé : Rien de méchant, restez logique et franc même si votre profil ne correspond pas à celui du policier. Franchement vous pouvez être honnête, c'est même ce qui est recherché lors de ce test. Vous aurez +/- 200 questions très rapides sur votre personnalité. L'interview avec la psychologue : Ici pas de surprise, elle vous questionne sur vous, votre questionnaire biographique en vous demandant de vous justifier. Pourquoi tu as mis que tu étais [placez ici votre défaut] ? Dans quelle situation tu as déjà fait preuve de ce défaut ?.... La question qui m'a le plus marqué était : "As-tu déjà vécu une situation traumatisante ?". Elle m'a marqué simplement parce que je ne m'y attendais pas. Pour le reste le forum est là. Tout ce que je peux vous dire, c'est qu'au niveau des questions théoriques j'ai eu : - Police fed <> Police Locale ? - Qu'est-ce qu'un policier ? - Proportion de travail administratif, travail sur le terrain du service d'intervention ? (varient respectivement entre 30%-70% et 40%-60%) - Les 7 fonctions de la police locales ? - Qu'est-ce que la répression, la prévention ? Un exemple pour chaque + un moment ou l'on passe de la prévention à la répression. - Les horaires vous posent problème ? - Qualités qu'il faut avoir pour exercer ce métier ? - Inconvénients de ce métier ? --> C'est tout. Perso, étant assez rassuré quand je me prépare un maximum, j'ai préparé la théorie comme si je passais la commission. Je pense que je ne peux que vous conseiller de faire la même chose, et ce, pour deux raisons : Vous devrez quand même le faire un jour ou l'autre et moi, grâce à ça, j'ai vraiment pu m'imprégner de la philosophie policière et ça, ça vaut de l'or pour n'importe quelle épreuve !!! Les 2 tests de groupe : Ils s'organisent tous les deux de la même façon mais il y a de légères différences. Pour les deux tests, vous aurez : - Une partie individuelle - Une partie en groupe Ces tests ont donc pour but de voir si vous savez gérer et emmagasiner des informations seul, d'une part, et ensuite de savoir si vous savez les partager de manière intelligente. Le premier test : Vous disposez de 3-4 minutes montre en main pour prendre connaissance d'une fiche comprenant les consignes et informations dont vous aurez besoin puis de 10 minutes (environs) pour rédiger votre texte. Il y a l'information pour rédiger le texte et l'information concernant le contenu/ la structure du texte à rédiger. En gros vous devez résumer les informations et les structurer en suivant cette fiche que vous ne pouvez plus consulter une fois le temps écoulé (je parle ici des 3-4 minutes de disponibles pour consulter les informations). Vous pouvez, bien entendu, prendre des notes (encore heureux !!). Pas de secret ici, il faut aller le plus vite possible et rester bien concentré... Ensuite, l'épreuve se poursuit avec le même exercice, mais en groupe. Vous disposez de plus de temps. Vous devez organiser l'information, la résumer et puis extraire ce qui est pertinent en fonction de ce que vous avez noté individuellement précédemment mais cette fois, il faut le faire en groupe c'est-à-dire, s'assurer que tout le monde à eu son mot à dire, que tout le monde à bien compris, s'organiser... Le deuxième test : Même chose ici, vous disposez d'une fiche d'informations, ici vous l'aurez pour l'entièreté de l'épreuve. Ensuite vous suivez des consignes pour rédiger votre texte en solo pour commencer. Puis, même chose, avec une autre consigne, rédiger un texte en groupe. Pour ces tests de groupe, soyez concentrés, précis et coopérer bien, ne pas être passif lors de ces épreuves. Vous possédez en effet des informations dont l'entièreté du groupe a besoin ! J'espère que ça permettra de répondre à vos interrogations . Pour le reste vous pouvez consulter le reste du forum qui m'avait permis de déjà bien me préparer. Au cas où il y aurait une erreur n'hésitez pas à me le dire, je corrigerai aussitôt.
  3. 13 points
    Sebastien

    Être policier [YouTube]

    http://youtu.be/jF2_io3mZK0
  4. 12 points
    Sebastien

    Les changements !

    Bonjour à tous et bon retour ! Comme vous l'aurez certainement remarqué, PoliceBelge.com n'est plus et Polweb est de retour. J'ai profité de ce changement de nom pour améliorer quelques petites choses sur le site. Notamment le système de réputation , maintenant il permet d'exprimer plus d'émotions sur un sujet. La page "Nous contacter", permet maintenant de directement faire une demande de changement de statut. Bref, vous verrez, que des changements plaisants (du moins j'espère ).
  5. 11 points
    inceN

    PV d'information

    Nous soussignés, inceN, Inspecteur de Police, de la Zone de Police de Mons/Quévy, revêtu de notre uniforme, exposons : Information Ce 15/09/2012 à 19.25 heures, de fin de service sur le territoire de notre circonscription, sommes requis par les administrateurs de ce site pour intervenir dans la partie "présentations" et nous présenter aux autres membres de ce forum. Présentation Ce 15/09/2012 à 19.30 heures, nous, Vincent L. âgé de 21 ans, ayant effectué une année à l'Académie Provinciale de Police Emilien Vaes (APPEV), sommes affectés depuis ce 05/09/2012 à la Zone de Mons/Quévy en tant qu'inspecteur de Police dans le service intervention "Police-Secours". Nos premiers jours nous permettent de nous adapter à notre zone ainsi qu'à sa population. Le travail ne manque pas et la surcharge de pv ne fait que s’accroître au fil des jours. Renseignements Nous laissons à l'appréciation des autres membres du forum de solliciter notre aide dans les parties adéquates du forum. Dont acte, clos à Mons le 15/09/12 L. Vincent Inspecteur
  6. 10 points
    Pauline F.

    Réussi !! Apte et Attestation de Réussite

    Bonjour à tous, Je voulais partager la nouvelle avec vous qui m'avez tant apporté sur ce forum. Après de très longs mois de procédure (presque deux ans), j'ai enfin reçu ce matin même le fameux sésame tant attendu qui me déclare apte à la commission de sélection avec, en prime, mon attestation de réussite globale. J'espère être de la prochaine rentrée à Seraing en mai . Je n'attends plus que ma convocation pour le jour J à l'académie. Que vous soyez en début ou en fin de sélection, ne lâchez rien, jamais ! Ce parcours est semé d'embûches, de doutes, de remises en question, de désespoir aussi parfois, mais vous n'en serez que plus fier(e) une fois au bout du chemin, soyez toujours sérieusement préparé pour chaque épreuve, et surtout croyez en vous-même. Merci à tout le monde de faire vivre ce forum et bonne continuation à chacun et à chacune .
  7. 10 points
    panpan

    La délivrance :-)

    Bonjour à tous, Je viens de recevoir mon attestation de réussite (INP) Je me suis inscrit pour le 2 mai à Seraing Après 2 échecs il y a +- 15 ans, c'est vraiment un soulagement pour moi.
  8. 10 points
    Sebastien

    Informations à lire lorsque vous commencez la procédure de sélection

  9. 10 points
    Chriss.6280

    Service Intervention

    Je confirme... Et avec certains dispatcher, tu pries même pour ne pas que quelqu'un t'interpelle en rue... L'exemple le plus flagrant fut celui-ci: Je patrouillais et mon attention est attirée par un véhicule à bord duquel se trouve un gosse de 3 ans, sur le tableau de bord, sans ceinture, sans rehausseur, etc etc. Le conducteur également sans ceinture (pas sur le tableau de bord :P) On procède au contrôle et Ô surprise, défaut d'assurance de Contrôle technique etc. Malheureusement pour nous, on était la 2ème équipe réserve et donc on a été pris le temps du dépannage (car j'encode mes bases en fin de pause...) Résultat: On a été envoyé sur des Violences Intrafamiliales une première fois (qui n'en n'étaient pas) puis, une seconde fois... On a terminé 5 heures en retard. Le lendemain, même dispatcher, on a pris un vol en cours (auteur intercepté, 5H de rédac, etc) et ensuite... Rebelotte pour les violences intra et rebelotte, 3h supp' Bref, tout ça pour dire que le défaut d'assurance coute cher avec certains dispatcher (bien que certains diront que c'est le "hasard" (drôle comme le hasard fait bien les choses)) et qu'il vaut parfois mieux rester planquer au bureau à jouer à Candy Crush... Malgré ça, je continuerai à "chasser" et j'essaie au maximum de ne pas perdre ma motivation car, finalement, ca reste mon boulot...
  10. 9 points
    Pilou

    Déroulement et Feed-Back de la Commission Inspecteur

    Bonjour à toutes et à tous ! Je souhaite vous faire part du déroulement et de mon Feed-Back de cette 3ème journée (convocation reçue +- 2 semaines avant et passage à Seraing) afin de partager un maximum de conseils et peut-être (je l’espère de tout cœur) rassurer la majorité d’entre vous ! La Commission dure +-1h mais attendez-vous à avoir du retard par rapport à votre heure de passage. J’ai dû attendre presque ¾ d’heure avant de rentrer dans le local. Il vous sera demandé d’apporter le mail de convocation ainsi que votre carte d’identité. Le Jury se compose de 3 personnes (2 Policiers ainsi qu’un/e Psychologue). Comme je l’ai constaté, il y a toujours la personne « sympa », « neutre » et « un peu moins intéressée ». La Psychologue explique comment se déroule la Commission (en 3 parties) : 1) Présentation brève des 3 personnes du Jury + sa présentation personnelle Ils se présentent brièvement puis c’est à notre tour de se présenter. Personnellement j’ai continué dans la foulée du pourquoi de la police, de ma réorientation professionnelle. 2) Connaissance théorique de la Police + le Poste que l’on souhaite Quelques questions (même pas pour ma part les 7 fonctions de bases) concernant le Poste que je souhaite, si je peux le situer dans l’organigramme (Police fédérale ou locale ?). L’explication des zones mono et pluri-communales. + les démarches personnelles que l’on fait pour avoir des infos (Portes Ouvertes, SIEP, rencontre avec des Policiers (connaissances ou non + un de sa Zone de Police), réunions d’infos… 3) Exemples de notre vie privée et professionnelle Le plus gros morceau de la Commission pour ma part fut cette dernière partie avec ÉNORMÉMENT d’exemples de notre vie à savoir situation de stress, de conflit, d’aide, d’écoute, de frustration… (avec exemples de ce qui a fonctionné et de ce qui n’a pas fonctionné) + le niveau de sa confiance en soi (sur échelle de 1 à 10 avec l’explication) + consommation de stupéfiants + les situations dans lesquelles nous avons été confrontés à la Police + PV Astuces et Conseils - Porter une belle tenue est un atout (costume avec cravate) - Arriver à l’heure !!! (même si vous passez 1 heure plus tard) - Serrer la main (poigne ferme mais pas trop) aux membres du Jury (au début et à la fin) - Evitez de trop stresser (même si je l’étais au max !) - Préparez-vous un minimum en récoltant un maximum d’infos - Soyez vous-même comme aux tests Psychos - Regardez dans les yeux les membres du Jury - Ayez une bonne gestuelle (pas les mains en dessous de la table ni aller se gratter régulièrement la tête à cause du stress) - Soyez correctement assis et ne pas croiser les bras (cela fait penser que vous êtes fermés) - Bien relire son questionnaire biographique car le Jury ne dispose que de cela comme informations à notre sujet Mon ressenti Etant beaucoup plus stressé que les autres tests, j’ai fait le maximum pour me calmer pendant les ¾ d’heure d’attente et j’ai eu la chance de discuter dans le couloir avec 2 Aspirants INPP qui m’ont rassuré les minutes cruciales avant mon passage. Cela fait toujours du bien de parler avec quelqu’un avant d’être cuisiné pendant presque 1h ! Concernant la Commission, j’ai pu répondre à toutes leurs questions même si j’ai buté à 1-2 endroits avant de reprendre correctement. J’aurais bien voulu en dire plus concernant la théorie de la Police mais cela n’est pas sorti et ils ne m’ont pas posé d’autres questions. Bref, j’ai été soulagé quand je suis sorti du local mais rien n’est fait pour l’instant ! Je peux juste dire : « ALEA JACTA EST ». (« Le sort en est jeté ») Résultat de la réussite ou non dans un gros mois ! !!! Affaire à suivre !!!
  11. 9 points
    czahnen

    Réussite globale !

    Bonjour à tous ! Voilà j'ai enfin reçu la fameuse lettre de réussite globale Quelle délivrance après un an et demi de sélection! J'ai envoyé ma demande pour le 2 mai à Seraing Merci à tout ceux qui m'ont aidé sur ce forum durant ma sélection !
  12. 9 points
    maïcool

    Service Intervention

    et ? c'est le dispatcher qui choisi quand vous finissez ou interrompez vous mission ? Vous restez maîtres de votre inter et si un truc "urgent" tombe, il peut attendre au même titre qu'un truc moins "urgent". VOUS êtes sur le terrain et VOUS êtes seul juge de l'importance à accorder à l'événement en cours. Votre dispatcher, il est IPP ? non ? alors qu'il aille se faire empapaouter. "Pas disponible", ça veut dire "pas disponible" Juste après avoir pris votre beau flingue bien huilé et votre gilet tout joli, n'oubliez pas vos couilles lorsque vous partez en inter. Question subsidiaire : ça vous est déjà arrivé de répondre à la radio : "euh, c'est tout ? dans ce cas, je n'y vais pas, la Police ne sert pas à ça" ? Non ? et pourtant, au moins 20 % des trucs qu'on fait, on a rien à y faire.
  13. 8 points
    czahnen

    FeedBack médical 5/2

    Bonjour à tous ! Ayant passé mon épreuve médicale ce mardi 5 février, j'ai décidé d'écrire un petit FeedBack comme je l'avais fait pour la commission. Ça pourrait servir à ceux qui comme moi, se posaient des questions sur cette ultime épreuve. Voilà, premièrement j'ai été invité le jeudi d'avant pour passer le test à Bruxelles, comme la plupart des gens qui l'ont passé avec moi. Si je refusais cette date-là, c'était reporté à mai-juin donc j'ai clairement préféré trouver une solution ! RDV fixé à 7h30, en pleine heure de pointe à Bruxelles, partez donc suffisamment tôt. Une infirmière vient nous chercher à 8h et nous installe dans une autre salle d'attente. Il y a là un nouveau questionnaire à remplir. L'infirmière nous donne alors à chacun un dossier médical, qui sera lui-même complété par le personnel médical par après. Vous pouvez glisser dedans vos éventuelles attestations médicales. Par acquis de conscience j'avais quand même été faire une visite de routine pour mes yeux et demandé un certificat à l'ophtalmologue. J'avais également un papier d'un dermatologue certifiant que mon tatouage au doigt était bien en cours de traitement laser. Le test s'est, pour ma part, déroulé en 4 parties : Un test urinaire Un contrôle paramédical avec les infirmières concernant · La vue : Avec/Sans correction, pensez donc bien à les prendre, mais aussi vue dans le noir, absence de daltonisme ainsi que champ visuel · La taille · Le poids · L'ouïe : vous devrez enfiler un casque audio et appuyer sur un bouton lorsque vous entendrez le moindre bruit. Un contrôle médical avec un médecin Durant ce test le médecin a testé mon équilibre, ma souplesse et a cherché d'éventuel problème de posture. Elle analyse également votre peau (tatouage, piercing), vos dents et vos oreilles. Elle m’a également posé quelques questions sur une éventuelle prise de médicament. La prise de mesure et l’essayage des différents uniformes Cette partie n’est accessible que si le médecin vous invite à y aller. Une fois là-bas, j’ai tout simplement du essayer chaque uniforme de police (polo, chemise, sport, maintien de l’ordre…). Un régal ! Fin du test vers 13h et résultats dans un petit moment ! Voilà j’espère que ce petit feedback vous aura aidé. Si vous avez des questions n’hésitez pas. A bientôt, Cory
  14. 8 points
    moustafa

    La fin d’un rêve...

    Mais le début d’une belle et longue carrière à la police!!! Et oui après plusieurs appels a O.R il m’a annoncé que je suis apte à la fonction de police (INP) et que mon courrier ne devrait pas tarder à arriver. Quel soulagement du haut de mes 20ans après 1 an et 4 mois de sélection enfin j’y suis arrivé, enfin arrivé au bout de ce long tunnel qui me paraissait interminable!! jaimerais remercier tous les membres du forum pour leur aide , aux nombreuses personnes qui m’ont aidé et enfin je peux le dire; GO FOR POLICE! 👮🏻‍♂️
  15. 8 points
    Shermix

    Conseils pour réussir le test de la commission

    Petit article créer par un policier qui pourrait peut-être en aider plus d'un. http://www.chroniquesdunflic.be/2014/03/07/conseils-pour-reussir-le-test-de-la-commission-de-police/ Si ça peut aider Bon courage à vous.
  16. 8 points
    Ptitfred

    Question parlementaire " Bodycam "

    21h00'00'' : Une dispute de couple -----> un appel 101 21h01'30'' : Un dispatcher 101 --------> une équipe envoyée. 21h04'30'' : Une adresse-----> dring (ou ding dong, ou encore toctoc)------> 21h04'50'' : Equipe : bonsoir Mr-sieur 'dam, c'est la police! Vous avez un soucis qui vous crée des problèmes ? (ou inversément ?) 21h04'55' : M'sieur (et M'dam) (après un puissant renvoi (rô) de carapils) pas besoin de vous bande de tape*** 21h04'59'' : Equipe : Doucement, On est pas là par hasard 21h05 '00'' : M'sieur : Excusez la, Non il y pas de problèmes, c'est juste qu'une sale p**** 21h05'01'' : M'dam : M'sieur l'agent, il raconte n'importe quoi, il m'a frappée ce trou d***, en plus il est tout plein (ivre) 21h05'02" : M'sieur : ta geul** sal*** 21h05'03'' : Equipe : Monsieur lachez ce couteau !! 21h05'04" : Equipe : Stoooopp!!! 21h05'05'' : Tonton Glock : Pan Pan 21h05'06'' : M'dam : Bande de sal** put*** de flic de mer**, je l'aime!!!! 23h06'37'' : Equipe : Put***, Sauf votre respect, j'ai oublié d'enclencher la caméra M'sieur le Juge d'Instruction/ 23h06'38" : Juge d'instruction : Pas grave, je vous prive de liberté, vous aurez jusque 24 h (au moins) pour y réfléchir. Jour + 358x24h à 10h35'26'' : Avocat de la défense : Votre honneur, il est inconcevable que l'inspecteur n'ai pas enclenché sa caméra, cela révèle une incompétence que la famille du défunt n'a pas à subir !!! Eux qui après avoir une mère défigurée sous les coups du père, ont eu le malheur de perdre ce dernier!!!!! Cqfd
  17. 8 points
    Sebastien

    Aide personnalité

    Repris de l'ancien forum par Alouettes :
  18. 8 points
    Gets

    manque d'inspecteur partout

    Moi je ne suis pas d'accord. ce n'est pas parce qu'il manque du personnel qu'il faut prendre tout ce qui bouge... Un minimum est quand même requis afin de garder un certain seuil de qualité (et je trouve qu'il est vraiment bas...) Alors effectivement certaines matières pourraient être travaillées en formation mais je pense que les tests de sélection (cognitif et sportif) exigent vraiment le minimum. Maintenant je comprend que vous puissiez être frustré d'avoir échoué à un test mais c'est certainement que vous étiez mal préparé... A vous d'améliorer vos lacunes!
  19. 8 points
    Sebastien

    2ème Test: Psychologique

    Je remets ce qu'un invité avait posté sur l'ancien forum Voilà pour ceux qui passent le test psychologique j'ai fait un petit récapitulatif des questions demandées pour le test : Voilà les questions : Questionnaire biographique Description de sa vie et les points marquants : Traits de caractère Qui je suis Ce que je pense être Ce que les autres pensent de moi Ce que j’aime Ce que je déteste Motivations : Qualités Requises Avantages Inconvénients du boulot Questions interview Psychologue Décrire son parcours scolaire en expliquant les raisons d'échecs éventuels. idem pour le parcours professionnel. Qu'est ce que ça vous a apporté? Pourquoi la police, pourquoi le métier de policier serait plus important qu'un autre Quels sont les avantages et les inconvénients du métier de policier? Que pensez-vous du fait de porter une arme? Qu'est ce que cela représente pour vous? Idem pour l'uniforme Vous êtes vous déjà sentis responsable? Dans le sens positif et négatif Avez vous confiance en vous? Quelle cote sur 10? Pourquoi? Quels sont vos qualité, défauts? Expliquer Avez-vous déjà consommé des stupéfiants? Avez-vous déjà été en conflit avec quelqu'un? Expliquer Pensez vous que le police soit plutôt répressive ou préventive Avez-vous déjà eu affaire au service de police? Si oui, pourquoi? Où comptez-vous postuler? Où ne voudriez-vous pas postuler? Quelles qualités doit avoir un policier avant tout? La police est un métier social, expliquer Décrivez la police belge suite à la réforme Savez-vous comment s'organisent les cours à l'académie? Que pensez-vous du métier de policier? Que pensez-vous de l'immigration? Fonctionnement d'un commissariat (ça je vous le laisse vous en aurez besoin on pose tout le temps cette question là) L’accueil (accueillir et diriger vers les services) Agent de quartier(Pour le changement d’adresse,etc) Intervention(tout appel de citoyen qui a besoin d’une présence policière) Service d’enquête et de recherche (Pour les missions basées sur la criminalité) Assistance aux victimes (Après un incendie, décès d’un proche) Police administrative (Pour les festivités) Circulation(Prévention,test alcoolémie,etc) L'organisation de la police La police fédérale est composée de la sorte : Commissariat général (CG)avec 3 directions générales Direction générale de la police administrative(Police des autoroutes,des chemins de fer,de la navigation) Direction générale de la police Judiciaire (Missions spéciales) direction générale de l’appui et de la gestion (Mission non-opérationnel) La hiérarchie Personnel civile, Agents, Inspecteurs,Inspecteurs principaux,Inspecteurs principaux spécialisé, Commissaires, Commissaires divisionnaires. Différence entre police locale et fédérale? La police locale est composées de 195 zones de police et assure au niveau locale la fonction de police de base La police fédérale s’occupe des missions spécialisées ou d’appui sur tout le territoire Citer d'autres métiers que policier qui vous attirent? Comment gérer vous le stress? Quelles situations vous font stresser? Que pensez-vous des horaires? Comment réagissez-vous lors de critiques? Les choses, aspects de la vie les plus importants pour vous Que pense votre entourage de votre choix de métier? Quels aspects de votre personnalité devriez-vous changer pour exercer ce métier Que pensez-vous de la séparation dues aux horaires par rapport à votre famille? Que faites-vous si vous n'êtes pas accepté? Comment réagissez-vous par rapport à la hiérarchie? Définir autorité et responsabilité Autorité : Pouvoir donner des ordres Responsabilité : C’est le devoir de répondre de ses actes Êtes-vous impatient Quel a été le meilleur moment de votre vie? Dans quel organisme voudriez vous travaillez ? Sujet de Débats Ogm : Le clonage : Écoles de caïds : Peine de mort : Milieu Homo : Travail des enfants dans les pays en voie de développements : L’adoption dans le milieu Homosexuel : Voila j’espère vous avoir aidé avec ce questionnaire (Ceci ne remplace pas votre étude, faites des recherches de votre coté aussi) Les critères évalués Au cours de la journée Aptitudes au contact Orientation vers le service Implication Sens des responsabilités Orientation vers la qualité Flexibilité Résistance au stress Fonctionnement autonome Attitude pro-active Sens de la collaboration Faculté a se mettre a la place des autres Intelligence sociale Créativité Capacité d'improvisation Travail orienté vers la résolution de problèmes Critères spécifiques à l'entretient avec la psy Intégrité Extrémisme Psychopathologie Les cotes L'obtention d'une cote égale à 1 ou de minimum 4 cotes inférieures à 4 pour les critères définis entraînent l'inaptitude à l'épreuve de personnalité. score 9: La compétence est très présente et constitue un atout du candidat; score 8: La compétence est très présente et développée; score 7: La compétence est présente; score 6: La compétence peut être développée; des résultats à court terme sont à prévoir; score 5: La compétence peut être développée; score 4: La compétence peut être développée mais constituera un point d'attention pour le candidat; score 3: La compétence n'est pas acquise et nécessitera de la part du candidat un investissement important; score 2: La compétence n'est pas acquise et nécessitera de la part du candidat un investissement important de longue durée; score 1: La compétence n'est pas acquise. Remarque: Pour ce qui concerne les critères « intégrité », "absence d’extrémisme » et/ou « psychopathologie », l'évaluation peut également être formulée de la manière suivante: "Rien à signaler". Plus d'infos sur les tests de recrutement, ICI. Bonne chance !
  20. 7 points
    Pilou

    Déroulement et Feed-Back de la Commission Inspecteur

    Salut à tous Alors voilà, le verdict est tombé hier avec la réception de la lettre du Service de Recrutement ! APTE à exercer la fonction policière !!!!! ( en ayant bien sûr réussi l'examen médical par la suite )
  21. 7 points
    Bad

    FEEDBACK Commission BAGP 15/02/19 Jumet

    Bonjour! Je fais à mon tour un feedback de ma commission pour BAGP RDV à 9h30 départ à 8h15 de BXL et enfin arrivé à 9h au centre de formation Les 30 min d'attente les plus longue de ma vie à 9h30 pile un inp de la fédéral vient me chercher, je me retrouve face à une une psy et un inp de la locale (de ma zone à bxl en plus ahah) Ils se présentent brièvement et m'indique comment l'entretien va se dérouler, par après c'est à mon tour de me présenter brièvement (parcours scolaire et pro) Après ça c'est l'inp de la local qui me pose des questions et j'ai eu: Les démarches que j'ai fait pour me renseigner Comment se déroule la formation à l’académie Les fonctions d'un agent de sécurisation Les inconvénients du métier Dans quel post je me voyais Je crois que c'est tout, après ça c'est la psy qui m'a posé des questions : Situation d'aide sur le long terme Situation où je n'ai pas donner mon aide Situation où j'ai donné une aide "morale" Après ça c'était l'inp de la féderal qui m'a posé des questions : Confiance en moi / 10 Situation de stress et comment j'ai agis (j'ai du donner 3 situations car celle que je donnais n'était pas assez stressante pour eux) Puis après ça j'ai eu les questions sur l'intégrité Si j'ai déjà consommé des stups, si je connais des gens qui consomme, si il y à des règles qui sont "bête"... Et je devais aussi parler des fait que j'ai déjà eu avec la police et me défendre (pour mon cas c'était des pv pour excès de vitesse) Après tout ça on peut poser nos questions. Les conseils que je peux vous donner c'est de vraiment bien préparer vos situations personnelles, de rester honnête surtout quand ils vont vous demander si vous avez déjà eu affaire à la police c'est à ce moment là de tout dire et de ne rien oublier (même les petits pv pour stationnement). Faite un maximum de démarche (commissariat, séance d'info...) pour montrer vos motivations et puis à force toute la théorie rentre toute seule Pour mon cas ça à porté ces fruits, j'ai été déclaré apte pour la commission et je tenais à vous remercier, j'ai pu avoir plein d'info sur ce forum.
  22. 7 points
    Brix

    Livre de base - Comment devenir inspecteur de Police?

    Bonjour à tous, voilà, un petit partage. Il ne me semble pas qu'il y ai déjà eu discussion à propos de ce livre! Je l'ai commandé via internet et reçu 2 jours après! Super intéressant, il explique la procédure de sélection mais aussi ce qu'est la Police intégrée depuis la réforme (et quelques mots avant la réforme)... quelques petits tuyaux concernant les différentes épreuves, les façons de s'y préparer, bref, un livre "de base" que toutes les personnes souhaitant poser sa candidature à la Police devraient avoir sous la main! Voici le lien pour quelques explications ainsi que pour le commander: http://www.politeia.be/article.aspx?a_id=DEVENI736N&langue=fr-be
  23. 7 points
    Sebastien

    RIP aux collègues français suite à l'attentat.

    ​ En mémoire aux collègues français, je salue le courage dont ils ont fait preuve. Reposez en paix, vous avez effectué votre dernière patrouille avec honneur. Courage à la famille et aux collègues.
  24. 7 points
    Gets

    Entrée académique décembre 2015

    Chers membres gagnés par la frustration, Je peux comprendre que la situation actuelle n'est pas agréable, rester dans l'incertitude et l'attente n'est jamais très folichon. Une certaine frustration pouvant être légitime peut tout à fait se comprendre. Néanmoins, je me permets de vous rappeler qu'un devoir de discrétion est le bienvenu concernant l'étalement de ladite frustration. Des membres du recrutement, des commissions de sélection et du cadre viennent régulièrement lire vos propos. Ce serait dommage d'entacher votre dossier pour un manque de retenue. Ceci n'est qu'un conseil mais je tenais à ce que tout le monde le garde dans le coin de sa mémoire. Plein de Bisous.
  25. 7 points
    Gets

    [Livres] Ce qu'il faut (s)avoir...

    Bonjour à tous! Pour ceux que ça intéressent, je vais mettre ici une liste des livres que j'utilise comme "bible" dans le cadre de la fonction. Ce n'est évidemment pas LA solution ni une obligation d'achat. Avec ces ouvrages, vous "brosserez" la plus large partie des connaissances utiles sur le terrain. Bien sur, il existe encore beaucoup d'autres ouvrages très utiles... Attention: Certains ouvrages peuvent se révéler onéreux à l'achat. Je le répète il n'y a aucune obligation d'achat pour pouvoir travailler mais il s'agit d'outils utiles pour améliorer ses connaissances (où si vous etes méticuleux comme moi). De plus certains ouvrages peuvent être utilisés pendant des années sans être renouvelés. Cette liste est non-exhaustive et risque fort bien d'être mise à jour ultérieurement....
  26. 7 points
    Zack

    FEEDBACK Test Agent de police 3/7

    Tout d'abord et le plus important !!! Soyez vous-même, tant sur le questionnaire biographique qu'a l'oral, ça sert a rien de vouloir inventer le profile parfait du policier de plus si vous mentez ils le verront donc soyez honnête. Alors ce qu'il y a à savoir est : 1)Structure de la police fédérale : CAD .:Ce que fait la police fédérale mais aussi l'organigramme de la police fédérale à connaitre par cœur car comme le disait Mr_Elka tôt ou tard, il va falloir les connaître le plus tôt sera le mieux et ça aide énormément surtout lors de l'entretient avec la psy. 2)Police locale: Fonction de la police locale, mais surtout bien connaitre les 7 fonctions avec des exemples pour chacune d'entre-elles. 3) Le rôle d'un agent de police et les différences entre un agent de police et un inspecteur tant au niveau de la formation que du travail. 4) Les cours a l'académie. 5) Prévention et répression + exemples. C'est tout pour la partie théorie. Soyez à l'heure même plus tôt c'est toujours mieux Donc ça commence doucement déclaration sur l'honneur c'est simple , il y a des questions vous y répondez honnêtement .( mieux vaut qu'ils sachent que vous avez fait un faux pas dans votre déclaration que pendant l'enquête de moralité). Ensuite, ils font 2 groupes le premier part pour l'entretien avec la psy et le second reste pour le test de personnalité sur ordinateur. Le test sur ordinateur n'est pas éliminatoire cependant ils vont voir la concordance entre ce que vous dites a l'entretien psy et ce que vous faite pendant le test de groupe. DONC SOYEZ HONNÊTE. Donc dans ce test rien de bien méchant il y a des questions vous y répondez avec ce que vous croyez être le plus approprié pour vous . Il y a plus ou moins 300 questions mais pas de timer. Ensuite vient le test avec la psy , là rien d'incroyable vous parler de votre parcours scolaire/professionnel. Ensuite de la théorie et de tout ce que vous savez sur la police. Puis les questions sur votre questionnaire biographique surtout ce que vous avez mis en défauts/qualités Attention la psy demande énormément d'exemples sur les deux que ça soit :professionnel,vie priver ou scolaire Trouver des exemples pour chacun(e) des défauts et des qualités! Vous discuterez aussi de vos motivations là aussi il faut des exemples. EX: Pourquoi la police ? Comment vous êtes venu l'envie de vous inscrire à la sélection ? Et voilà pour cette partie l'air de rien ça dure quand même 30 à 45 minutes. Après une bonne pause on reprends avec pour moi personnellement la partie que j'ai le plus apprécié le test de groupe. Tout d'abord on nous expose une situation et sur la table il y a des vignettes avec les actions a entreprendre afin de gérer au mieux la situation, il y a 15 vignettes et nous devions en choisir 10 et les mettre dans un ordre précis ( du plus urgent au moin urgent. Pour ce test c'est surtout votre façon a travailler en équipe qui sera évalué. Pour ma part j'ai pris ça comme un jeux de rôle on discute entre nous on trouve des solutions c'était très chouette :). Une fois le test fini on mélange encore les groupes et là c'est un autre test. On quelques minutes pour prendre connaissance d'une fiche et faire un brouillon et surtout prendre de précieuse note tout ce qui vous semble pertinent car après on nous retire la fiche et on doit faire une feuille propre et ensuite la présenter au reste du groupe inutile de copier sur votre voisin tout le monde a une fiche différente Un bon conseil pour réussir les tests de groupe parler pendant les pauses entre vous faite un peu connaissance c'est un peut être vos futur collègue et c'est plus sympa et ça dissipe le stress de certains Voilà voilà Petit conseil faite une copie de votre questionnaire biographique pour plus tard Les liens utiles: http://www.policebelge.com/forums/topic/2300-conseils-test-personnalité/ http://www.policebelge.com/forums/topic/75-2ème-test-psychologique/ http://www.jobpol.be/fr/home/politie_organisatie_lokale_politie http://www.jobpol.be/fr/home/politie_organisatie_federale_politie Mais aussi tout les Feedback présents sur ce site. Mais le mieux est d'aller dans des commissariats parler avec des AGP et INP Loca/Fed ça aide énormément ! (désolé pour les fautes d'orthographe et j'ai surement peut être oublié des choses j'éditerai plus tard)
  27. 7 points
    Gets

    reconvocation au test 3 mois après ( besoin d être rassuré ) lol

    Une connerie de jeunesse qui date de 9 mois avant? Loin de moi l'idée de porter un jugement mais tes dires sont interpellants... Vu le délai pour présenter les tests, les 9 mois tombent +/- en même temps que le dépôt de ta candidature... je peux comprendre les doutes du recrutement. Sans compter qu'être honnête n’absout pas de tous les péchés... Néanmoins, le médical n'aurait aucune raison de mentir sur la positivité d'un test, en cas de recours, ce serait mal venu de ne pas pouvoir en apporter la preuve matérielle. Bref, je me permets aussi de rappeler que le présent forum n'est pas un défouloir où on peut balancer tout et n'importe quoi sur n'importe qui. L'entraide et le respect sont des valeurs primordiales du présent forum et ne peuvent être sacrifiées sur l'autel de la frustration. On peut parler de tout mais en respectant les divers organes et membres. Merci d'en tenir compte (et quand je dis en tenir compte, c'est qu'il n'y aura pas d'autre avertissement)
  28. 7 points
    walter.3

    Budget 2015

    Le recrutement à la police dépend du nombre de postes à pourvoir. Le nombre de postes à pourvoir est... totalement inconnu! En effet: -Les emplois à la police sont théoriquement bien définis: chaque service fédéral, chaque ZP a un cadre précis qui prévoit autant d'INP, autant d'INPP etc. De ce principe, il semble donc simple de constater qu'il y a autant de places libres et qu'autant de collègues sont sur le point d'être pensionnés et donc de savoir à quelques places près combien il faudra d'arrivées pour compenser les départs. C'est cette différence entre le cadre théorique et les effectifs réels qui est mise en avant par les syndicats et qui avait poussé la ministre de l'intérieur précédente à annoncer l'engagement de 1400 AINP par an. -Sauf que tant dans les ZP qu'au fédéral, le recrutement est artificiellement freiné et les cadres sont volontairement maintenus incomplets. La raison est purement économique, les salaires étant la plus grosse part du budget. De nombreuses places pourtant prévues en théorie ne seront donc pas ouvertes, quand bien même le nombre de candidats le permettrait! Pour exemple, paru dans la presse: la ZP Charleroi qui annule l'engagement d'une vingtaine d'arrivants qui auraient amené son effectif à 970 (sur 1054 prévus au cadre KUL). Il y a donc là une centaine d'emplois théoriquement manquants qui ne seront volontairement pas ouverts. -S'ajoute à cela un récent arrêt de la cour constitutionnelle qui jette une incertitude sur la date de départ de collègues à l'approche de la retraite; souvent de plusieurs années. Si des négociations sont en cours, il est probable qu'au final ils prestent plus que prévu. Et de façon générale, l'âge de départ à la retraite risque fort d'être reporté pour tous. Or ces collègues représentent, de par leur ancienneté, les salaires (de base) les plus élevés. Tant que de nouvelles règles d'accès à la pension ne sont pas définies, il sera impossible de prévoir de les remplacer. En conséquence, il est très probable que la norme de 1400 engagements par an ne soit jamais tenue. Il est même probable à mon sens que les 1100 habituels ne soient pas tenus non plus! Mais de là à dire qu'il n'y aura pas d'engagement en 2015, il ne faut pas exagérer! Le fédéral ne va pas payer du personnel et de l'infrastructure existante pour des tournois de belote pendant un an. La baisse des engagements à prévoir sera plutôt étalée sur plusieurs années et les académies tourneront au ralenti ...mais tourneront! Je rejoins ceux qui prédisent qu'il n'y aura pas de décision avant janvier 2015. En tout cas, pas avant que le cas des pensions soit réglé.
  29. 7 points
    walter.3

    avis ?

    Au delà de ton éventuelle consommation ou de tes fréquentations douteuses, c'est ta position concernant la consommation de stupéfiants qui est plus que douteuse. Et le recrutement est très peu ouvert à la discussion sur ce sujet. C'est à eux de décider, mais n'aies guère de doutes sur le résultat! Ils ont assez de candidats qui évitent de passer une soirée avec des fumeurs de joints la veille d'un examen médical où ils savent qu'il y a un dépistage que pour se demander si tu es consommatrice ou juste ...stupide (désolé, je ne trouve pas d'autre mot). Sérieux, tu te vois postuler dans le privé et dire "je n'adhère pas du tout aux valeurs de votre entreprise, mais le boulot m'intéresse"? Parce que c'est ce qui vient de se passer.
  30. 6 points
    Boris04

    Feed-back commission 07/05

    Bonjour à tous, A mon tour de faire un petit feed-back de ma commission passée ce mardi 07/05/2019. Convocation pour 08h15 à Namur. J’arrive une bonne demi-heure à l’avance afin de prévenir un éventuel embouteillage. 08h15 précise la porte s’ouvre et c’est parti. Après avoir serré la main des différentes personnes, celles-ci se présentent et la psychologue m’explique le déroulement de l’entretien. j’ai donc du me présenter en quelques mots et expliquer mon parcours scolaire et professionnel. Après quelques questions sur moi vient les questions sur ma motivation à être policier. Pourquoi la police ? ils ont un peu chercher à savoir qui j’etais, dans quel milieu familial j’ai grandi et autre... voici différentes questions auxquelles j’ai eu droit : motivation, avantages et inconvénients de la fonction, quel service je souhaite intégrer et le quel je ne veux pas. Suite à quelques exemples de mes explications j’ai dû répondre à des questions du type placer ce service dans l’organigramme. savoir bien expliquer le déroulement de l’académie en citant les blocs ainsi que les cours s’y rattachant. J’ai également expliquer les démarches que j’ai réalisé pour me documenter sur la fonction. Vient ensuite la la partie des exemples de la vie de tous les jours. exemple de stress, d’aide, d’empathie, d’intégrité, colère, de stress .... Mon entretien s’est très déroulé ! J’ai eu le sentiment que le jury était avec un esprit bienveillant et non dans le but de casser pour casser. Pas de moments où ils ont voulu me déstabiliser pour dire...juste une question à laquelle je n’ai pas su répondre mais le tout étant de garder son calme. poir donner quelques conseils : Bien étudier la théorie police pour être à l’aise durant l’examen et pour tout simplement montrer que vous êtes motivé. restez vous-même, car ils sauront rapidement voir que vous jouez un rôle. regardez les différentes personnes dans les yeux et réfléchissez bien avant de répondre. penses aux paroles que vous dites car à la moindre brèche, ils s’engoufreront dedans avant que vous n’ayez eu le temps de dire ouf. Derniere chose, ne pas baisser les bras même si c’est un échec. Analysez vos erreurs et revenez plus déterminé encore. Pour ma part j’ai échoué en 2014 au cognitif en voulant aller trop vite et en 2016 à la commission pour manque d’intégrité suite à l’oubli d’un fait que j’ai commis à 18 ans. Il faut tout dire, n’ayez pas peur, le tout étant d’etre Honnête avec eux et avec vous-même ! Après 9 petits jours d’attente, grosse surprise ce matin, la lettre était déjà là. ‘’ apte à la fonction policière ‘’ quel soulagement !! prochaine étape le médical :)
  31. 6 points
    Vanille

    Délivrance - Go Jurbise juin 2019

    C'est désormais officiel, le graal, la pépite, la délivrance est enfin apparu ce matin ! Un an et demi d'attente et quel soulagement en ouvrant ce courrier tant attendu ! Il n'y a "plus qu'à" tout déchirer pendant cette année qui s'annonce ardue et déterminante ! Les dates avec mon parcours sont dans ma signature pour les personnes qui veulent se situer
  32. 6 points
    Vanille

    Feedback commission 05/10

    Salut tout le monde ! Les feedback précédents m'avaient beaucoup aidés et rassurés du coup je me décide à publier le miens pour les suivants ! Inscription : 07/11/17 Physique : 07/12/17 Psy : 22/06/18 Enquête : 23/08/18 Autant vous dire que l'adrénaline était présente en cette fin de semaine car j'ai été contactée le jeudi 4 au matin pour passer ma commission 24h plus tard suite à un désistement à Jumet (j'étais logiquement prévue à Jurbise pour une date encore inconnue). Pas une seconde d'hésitation, j'accepte et retourne à mes révisions laissées en attente durant ces quelques mois. Ces révisions étaient plutôt une façon de me rassurer car au fond, on est prêt ou on ne l'est pas et agir sous l'effet de l'adrénaline sans vraiment s'y préparer mentalement, j'adore ! Passage prévu à 14h puis déplacé à 9h30 suite à un nouveau mail (surveillez bien vos mails si vous êtes aussi prévus en dernière minute !) Arrivée à Jumet à 8h (on est jamais assez à l'avance pour une étape cruciale dans notre vie !) et j'ai du attendre un bon 10h avant de commencer les hostilités ... Respire, respire ! (Un tout grand merci aux étudiants et certains profs de Jumet pour leurs encouragements en me voyant patienter dans le couloir de la mort, ça fait un bien fou de savoir qu'on va survivre à ça !) Entrée dans la salle, je suis confiante et j'ai cette petite voix dans ma tête qui me dit "allez c'est maintenant défonce tout !". Je sers la main à la dame et les 2 monsieurs qui m'attendaient et j'attends leur feu vert pour m'installer. Ils se présentent mais je pense qu'ils pouvaient encore me dire qu'ils travaillaient pour la compagnie créole ou qu'ils préparaient du pâté de crabe avec Bob, je n'aurai pas relevé tellement j'étais dans ma bulle ! Impossible donc de vous décrire leurs fonctions (un inspecteur à Bruxelles je pense et la psy) Début des hostilités, mon parcours, perso et professionnel, mes motivations et le déroulement des cours à l'académie pour la partie plus théorique. Parlez toujours de vos démarches même si la question n'est pas posée telle qu'elle ! Le premier inspecteur a l'air satisfait et laisse la place à son collègue. On poursuit avec des mises en situations concrètes et des exemples tirés de mes boulots précédents (les points analysés sont toujours les mêmes : gestion stress, aide qui a fonctionné ou non, ...) C'est la psy qui termine en analysant plus les événements persos vécus et en regardant essentiellement mon attitude en cas de situation stressante ou traumatisante vécue. (Voilà pourquoi il est indispensable de trouver un exemple et une situation pour chaque point analysé ! Ne soyez pas pris au dépourvu ou dépassé par votre stress, préparez au mieux vos exemples en refaisant défiler les passages importants de votre vie et questionnez votre entourage). 10h30, fin de mon passage, j'ai survécu, je suis plutôt satisfaite, j'ai montré ce que je valais, mes motivations et mes qualités pour assumer cette fonction. Un petit "bonne merde" à mon successeur sur la chaise de la mort et je repars en soufflant un bon coup ! Des conseils ? Nouez des liens avec des policiers, c'est eux qui vous prépareront le mieux, j'ai eu la chance de rencontrer des personnes géniales qui m'ont encouragée et appris beaucoup sur la fonction. Enfin, préparez-vous ! Mettez en avant les points qui vont vous être demandés et ayez un exemple ou plusieurs pour chaque situation. Mettez en avant vos points forts et reconnaissez vos points faibles à améliorer. Soyez vous mêmes, c'est pas des monstres, ils sont là pour vous écouter et voir si vous êtes prêt, à vous de faire le nécessaire pour leur prouver !
  33. 6 points
    Alucardescu

    Feedback commission 14/12/17

    Salut tout le monde ! Voilà plus d'un an que je suis inscrit sur ce forum et plus d'un an que j'a posé ma candidature pour devenir INP. Tout ce temps ici, à lire vos feedbacks et conseils, sans jamais écrire une ligne. Un problème que je vais essayer de régler dès maintenant . La particularité de ce feedback est qu'il a été écrit le lendemain matin de ma commission. Je ne voulais rien poster de peur d'être découragé de revenir vous donner le verdict en cas d'échec. Si il y a bien une chose qui m'énerve ce sont les feedbacks sans conclusion Donc rendez-vous plus bas pour le résultat ! --------- Rendez-vous le 14/12/17 au matin rue Pierre Dupont 165 à Evere. J'arrive avec 40 bonnes minutes d'avance que je mets à profit pour relire une dernière fois mes notes. Une fois que la candidate précédente est sortie j'attends encore 20 bonnes minutes le temps qu'ils discutent de l'entretien qu'ils viennent d'avoir. Le moment fatidique arrive, une psychologue vient à ma rencontre et m'invite à la rejoindre. Trois personnes sont présentes, un homme représentant la police locale (le stress m'a fait zappé son grade/affectation/zone), un autre représentant la police fédérale (Police des chemins de fer, grade oublié également) et une femme psy donc. Après les explications et les présentations d'usage, Mr Local m'invite à me présenter et à expliquer pourquoi je suis là. C'est lui qui va mener l'essentiel de l'entretien, les deux autre se faisant plus discret. La théorie n'a pas posé de problème même si, à mon sens, c'est à peine si elle a été effleurée (dommage pour moi qui avait étudié comme un malade). On a vu dans le désordre : Les 4 axes avec chaque fois des exemples. La formation (j'ai été complet dans son déroulement et il m'a stoppé quand j'avais commencé à énumérer les cours du 2ème bloc). Exemples d'interventions. Les désavantages du métier. Il m'a posé une question sur la police judiciaire fédérale mais je ne m'en souviens plus. Par contre c'était vraiment une question bidon pas d'inquiétude sur le coup. On est alors passé aux questions perso un peu trop vite à mon goût ^^. Exemples de situation d'aide : ils demandent beaucoup d'exemples. J'en avait préparé environ 3 + une aide qui n'a pas aboutie mais ils m'en ont demandé facilement 5 ou 6. Ils demandaient à avoir des situations d'aide qui sortent vraiment de l'ordinaire, j'avoue avoir eu du mal à en trouver vers la fin. Situation de stress vécue et comment je l'ai géré. Encore une fois exemple, exemple et exemple. Situation de conflit gérée, pareil. J'ai quand même l'impression qu'ils attendaient des exemples plus forts mais bon je suis pas videur de boite de nuit et je ne tombe pas non plus dans des bagarres générales tous les soirs je vais pas m'inventer une vie. Situation où j'aurais été critiqué (justifiée et injustifiée) et comment j'ai réagit. Situation où j'ai été en colère. Partie la plus difficile pour moi. Je leur donne deux ou trois exemples mais je leur explique que je m'énerve vraiment rarement et que lorsque ça arrive j'ai plus tendance à être dans la colère froide bref, on en discute un peu et Mr Fédéral me demande si je ne m'énerve jamais au point de pousser une gueulante. Je lui répond que j'ai beaucoup de retenue à ce niveau là et que j'essaie de garder l'esprit clair et hurler va certainement pas m'aider. Je vois qu'il fait une tête dubitative du coup je lui dit que je pense que les seules disputes qui me font sortir de mes gonds sont celles que je peux avoir avec ma compagne. GRAVE ERREUR >_< Mr Local s'engouffre alors dans cette brèche en me demandant : Mais alors un couple qui se dispute c'est pas grave ? La violence verbale ? Olala, j'avais envie de lui demander si il est déjà sorti avec une latina Bref je me sort tant bien que mal de cette situation délicate et on termine par mes antécédents qui sont vierges. Mr Fédéral me demande si il m'est arrivé de transgresser les règles. Puis Mme Psy m'indique que l'entretien est terminé et me demande si j'ai des questions. Durée totale +/- 55 min. Conclusion je dirais qu'ils n'ont pas été sévères comme j'ai pu le voir dans certains feedbacks mais très insistants sur des exemples. J'ai réussi à les faire rire à quelques reprises. J'avoue qu'avec le stress et la fatigue de ces derniers jours la fin de l'entretien a été difficile à gérer. Donc impression mitigée comme c'est souvent le cas dans les feedbacks de commissions. En me dirigeant vers l'arrêt de bus pour rentrer chez moi, j'ai rattrapé un petit vieux en béquille qui a failli faire une belle chute. J'avais presque envie de lui demander si il ne voulait pas y retourner avec moi pour témoigner en ma faveur hahaha. Bref. Je posterais ce message le jour où j'aurais reçu le fameux courrier, je croise les doigts ! --------- Et voilà, un peu plus d'un mois plus tard....roulement de tambours...j'ai réussi. Enfin, je crois ! En réalité je n'ai pas encore reçu ma lettre mais j'ai reçu un appel du recrutement hier matin pour passer mon médical. Pour le passer ce matin... pas idéal pour me préparer et niveau date ça ne pouvait pas plus mal tomber ! Mais bon, j'ai accepté car je commence à en avoir ras le c.. de cette période de sélection pré-académique ^^. Je vous donnerais prochainement mon feedback sur la partie du forum traitant de la 4ème journée. Ça risque d'intéresser les myopes et les pieds plats car j'ai les deux . En espérant que ce pavé (entièrement écrit via smartphone, excusez les fautes ou éventuelles incohérences) vous sera d'une quelconque utilité. Bonne merde à tous !
  34. 6 points
    Count

    La décision est tombée

    Voilà, j'ai reçu aujourd'hui la lettre d'aptitude médicale! Je sais que ce n'est pas encore la lettre de réussite globale mais je voulais remercier le forum et toutes les personnes qui en font parti! Merci pour tous les feedbacks ainsi que les conseils et infos que j'ai! Courage à ceux qui sont encore dans la procédure, je suis sur que ce sera positif pour vous ?!!
  35. 6 points
    Mr_Elka

    La vie à l'académie

    J'avais promis que je parlerais un peu de mon expérience à l'académie Pour l'instant tout se passe bien. Il faut travailler tous les jours pour maintenir le navire à flots mais on commence "en douceur" avec beaucoup d'informations utiles en début de formation. Que dire de plus, on s'intègre vite (pas le choix mdr) et la formation de Bruxelles me paraît excellente, très exigente mais je suis sûr que ça en vaudra la peine. Sinon, comme prévu, la nouvelle mouture nous a réservé des surprises plutôt négatives mais on fera avec. Tests, travaux et rigueur sont à la clef de la formation. Encore courage pour l'attente mais quand on rentre ce n'est pas encore gagné, il faut travailler suffisamment pour ne pas se faire "jeter".
  36. 6 points
    Sebastien

    Rebondire après un échec

  37. 6 points
    JohnLeDindon

    Courage et merci aux collègues!

    Nous y voila... Ocam 4! Menace sérieuse et imminente. A une époque, je me demandais: "Pourquoi ne pas augmenter la présence des policiers et des militaires dans la rue?" "Pourquoi baisser le niveau de l'ocam?" "Pourquoi ne pas augmenter le nombre de perquisition en Belgique?" "Pourquoi, pourquoi, pourquoi? ..." Aujourd'hui, via mes expériences personnelles mais aussi mon éducation, je me rends compte que j'ai un esprit beaucoup plus critique qu'à cette fameuse époque. Avant, je me disais: "Pourquoi attendre une nouvelle fois qu'il y ait des problèmes d'importances majeurs pour faire bouger les choses et augmenter, par exemple, le nombre de perquisition?" Aujourd'hui, en me renseignant, j'apprends que des dizaines et des dizaines de perquisitions sont faites chaque jour, même en Ocam 2 mais que cela passe quasi-inaperçu car les médias n'en font pas tout un foin. J'apprends également qu'obtenir une autorisation pour faire une perqui, n'est pas obtenue en claquant des doigts. Avant, je me disais: "Il suffit de mettre 20 flics en plus et le problèmes serait réglé." Aujourd'hui je me rends compte que l'effectif policier est trop court. Je me rends compte également pour le policier a quel point cela doit être épuisant d'être a longueur de journée sur un terrain dangereux. Je pense à sa famille, ses collègues et ses amis. Se lever le matin et se dire la même chose depuis 4-5-6 mois de suite, sois vigilant et fais attention, tu ne rentreras peut-être pas aujourd'hui. Aujourd'hui, plus que jamais, le policier est une cible. Il est épuisé chaque jour! Moralement, physiquement et même psychologiquement. Le policier est en avant plan de tous les problèmes de notre société. La drogue, les violences en tous genres... Les attentats et les terroristes. Ils ont prêtés serments et se sont engagés à protéger le citoyen. Ils ne sont pas toujours soutenus par les autorités (problèmes de budgets disent-ils... Mais finalement ils en ont bien pour ce qui veulent...). Ils sont exposés aux dangers et sacrifient leurs vies de famille en s'engageant dans chaque mission à 100%. Ils veillent à être meilleur chaque jour. Et malgré tous ce que nous vivons actuellement, ils répondent toujours présents. Nous nous sommes engagés, nous nous battrons jusqu'au bout, mais n'oublions pas que nous ne sommes pas des machines, nous sommes avant tout des humains. Et par dessus tout, je comprends à quel point votre/notre métier peut-être épuisant et stressant. Pour tout cela, chers collègues, mais avant tout en tant que citoyen parce qu'on ne le dit pas assez: Merci et courage à vous! Bientôt, nous viendrons vous prêter mains fortes sur le terrain. "Un policier de la prochaine génération." (Du moins je l'espère!)
  38. 6 points
    GianniReca

    Comment trouver une zone de police ? Astuces et conseils.

    Une fois les épreuves de sélection pour le cadre « agent de police » réussies, le candidat, contrairement au cadre « inspecteur », va devoir se faire engager dans une zone de police, afin de pouvoir accéder à une académie de police. L'académie où vous suivrez votre formation ne dépend pas de votre décision, mais de la zone qui vous engage. Ex : Être engagé dans une zone de Bruxelles mènera à l'ERIP, tandis qu'être engagé à Liège mènera à Seraing. Actuellement, la validité de l'attestation de réussite est valable 2 ans ( la date est sur l'attestation) Durant ce délai de 2 ans, vous devez avoir trouvé une zone de police, mais également avoir intégré une académie. Comment se faire connaître par les différentes zones de police ? À l'aide de ce site : http://www.policelocale.be/portal/fr/zones-de-police-liste.html Vous avez accès à toutes les zones de police de Belgique, avec pour chaque zone, le site officiel, qui vous permettra de trouver les informations dont vous aurez besoin par la suite. Dans un premier temps, mettez à jour votre CV, ainsi que votre lettre de motivation, adapté pour la fonction d'Agent de police. Ces 2 documents, en plus d'une copie de l'attestation de réussite, sont à envoyer par courrier postal, et également par e-mail à l'intention du chef de corps ou à la DSR de la zone. Il est important que les différentes zones possèdent dans leurs bases de données votre candidature, qui leur permettra de vous contacter. Rendez-vous dans les zones proches de chez vous, pour rendre vos documents en main propre, et récolter des informations de vive voix. Premier conseil : pour chaque site d'une zone, il y a « Contact » accompagné très souvent, en bas de page, d'un formulaire. Je vous conseille de copier votre lettre de motivation, ainsi que vos données personnelles ( Prénom, téléphone, adresse mail, permis de conduire, etc...). Reproduisez cette action à un MAXIMUM de zones. Pour les sites qui ne possèdent pas de formulaire, il est facilement possible de trouver l'adresse mail du service des ressources humaines de la zone, ou du cabinet du chef de corps, sinon téléphonez à la zone en question. Deuxième conseil: Contactez « régulièrement » votre correspond sur votre attestation de réussite, car quand une zone de police décide d'engager des agents de police, elle va demander à la DSR la liste des personnes qui ont réussi la sélection, et vont ensuite décider qui ils vont contacter. Demandez à votre correspondant si une zone leur a demandé la liste, si c'est le cas, n'attendez pas, et renvoyez votre CV/lettre de motivation/attestation de réussite par mail ET par courrier postal à la zone en question. Troisième conseil : Insistez ! N'ayez pas peur de les harceler ! Car il y a malgré tout un facteur chance, ce n'est pas parce que vous avez envoyé votre candidature à une zone, que le jour où elle va recruter, vous serez appelé, il faut que votre candidature soit récente par rapport à quand ils auront besoin, donc il est important de renouveler constamment votre candidature. Quatrième conseil : Téléphonez directement aux zones de police qui vous intéressent, pour savoir à quelle période la zone est susceptible d'engager. Le délai entre la réussite des épreuves de sélection et l'engagement dans une zone est aléatoire, selon le nombre d'agents que la zone à besoin et la date de votre réussite, ainsi que du budget. Vous pouvez trouver votre zone rapidement, comme cela peut prendre une année, soyez persévérant et patient. Un entretien dans une zone ! Vous avez obtenu un entretien dans une zone de police ! les choses « sérieuses » commencent vraiment, car un entretien dans une zone est différent des épreuves de sélection que vous avez pu passer. Vous serez un certain nombre de candidats présents à cet entretien, pour un nombre de places bien souvent restreint, vous allez devoir vous démarquer des autres ! Sachez d'abord que chaque zone à sa méthode d'entretien, certaines zones peuvent décider d'organiser des tests en plus de l'entretien. Premier conseil : pour moi l'un des plus importants, je vous conseille, si votre emploi du temps vous le permet, de contacter à l'avance un agent de police de la zone, à l'aide de jobpol: « Rencontrer un collègue ( http://www.jobpol.be/fr/national ) » Demandez-lui également d'avoir un rendez-vous avec le commissaire divisionnaire du service trafic/circulation qui sera présent lors de votre entretien. Deuxième conseil : Renseignez-vous un maximum sur la zone, il est important d'avoir un maximum d'informations sur la zone en elle-même, ces alentours, le bourgmestre, le chef de corps, l'actualité de la zone, ces missions, ces valeurs, etc... Également un maximum d'informations sur le travail de l'agent de police dans cette zone ( service, horaire, son rôle, etc...) Mettez votre motivation à jour, adapté à la zone en question. Ensuite, partie similaire aux épreuves de sélection : des situations personnelles, des exemples, qualités/défauts etc... Pour un maximum de renseignements et une chance de réussite, il est PRIMORDIAL de lire le plan zonal de la zone ! Une fois qu'une zone vous a engagé, vous allez devoir repasser un examen médical. Il ne me reste plus qu'à vous souhaiter bonne chance, gardez espoir, vos efforts finiront par payer. Garder en tête cet objectif: AAGP1.htm
  39. 6 points
    P.E.L.

    Des agents de police marocains l’an prochain à Bruxelles et Anvers

    Préparez vos chemises de bucheron et votre sirop d'érable : dans 10 ans, ce sera l'hiver tabernac'
  40. 6 points
    Gets

    Concours INPP 2015

    A mon tour de vous faire part de mes résultats! J'ai réussi le concours interne de sélection pour le cadre moyen (INPP)! Une belle 12ème place au classement de ce concours Je rentrerai donc (en principe) ce 01 octobre à Seraing pour la formation! Au plaisir d'en croiser à l'école à ce moment là!
  41. 6 points
    Stephanie_3107

    Feedback psychologique

    LES GARS... J'ai reussieeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee !!!!!!!!! JE SUIS AUX ANGEEEEEEEEEEEES en ouvrant l'enveloppe j'ai criée et sauter de joie, tout l'immeuble m'a entendu je crois ahahhaha !!!! Merci à vous tous pour votre aide bien précieuses !!!!
  42. 6 points
    Myriste

    avantage et inconvénient d'être policier

    Tout métier a des avantages et des inconvénients. Je pense que ArNNN a voulu dire que si tu ne sais pas donner d'inconvénients à la profession ce sera perçu comme un manque de réflexion sur le travail de policier. Quelqu'un qui s'engage à l'aveugle dans le métier continuera-t-il après s'être rendu compte des inconvénients d'un travail à pauses? Pour le fait qu'un inconvénient accepté n'en soit plus un, j'ai un doute. Aller réveiller une mère à 3 heures du mat' pour lui dire que son fils s'est crashé en voiture et la voir se décomposer, ressentir son désespoir déchirant, oui tu peux l'accepter comme faisant partie du travail mais ça restera toujours pour le moins désagréable et tout accepté que ce soit, je crois que ça restera un inconvénient. Pour les inconvénients tu peux avoir le contact avec les marginaux, le fait de devoir travailler pendant les fêtes, les nuits, ne pas toujours être là pour la famille, les enfants, exercer un métier risqué et éprouvant psychiquement et physiquement, voir des choses qu'on préfèrerait oublier... c'est un très beau métier mais il a des inconvénients, réfléchis à ce que tu diras à la psy
  43. 6 points
    booya

    journée d'un inspecteur ?

    Le nouveau il observe, il écoute, il pose des questions, il apprend, il prend des initiatives et surtout il évite de faire le king.
  44. 6 points
    Gets

    La police fête les diables rouges!!!!

    En même temps, c'est un pilier du community policing d'être proche de la population... L'effet médiatique de cette "petite" chose spontanée et inattendue fait que la police acquiert un coté sympa et humain. Il ne faut pas que ça se généralise (ou commencer à courir tout nu avec le ceinturon) mais ce genre de buzz font que la population se sentira plus proche de sa police que des hommes cagoulés avec la matraque à la main pour réprimer toute euphorie... Si le collègue a des ennuis pour ça, c'est que sa direction a vraiment une vision rétrograde de l'institution (et ferait bien de prendre un Xanax...)
  45. 6 points
    walter.3

    Service Intervention

    Un certain nombre d'équipes est prévu selon la taille de la ZP, la pause (matin, après-midi, nuit) et le jour (semaine ou WE). Ces INP sont encadrés par un ou plusieurs INPP auxquels ils rendent compte des actes judiciaires qu'ils posent. INP et INPP sont eux-mêmes encadrés par un (rarement plusieurs) CP auquel ils rendent compte des actes administratifs qu'ils posent. Le CP assure en principe l'organisation du service. Dans les petites ZP, INPP et CP n'assurent pas toujours une présence 24h/24 mais sont rappelables si nécessaire. Appels 101 Le service intervention est à la disposition du dispatching. Ce dispatching peut concerner un ou plusieurs arrondissements (CIC) ou une ou plusieurs grosses zones (CLC). Les appels au 101 arrivent au CIC de la région concernée qui, selon le cas, transfère à son propre dispatch ou au CLC concerné. Ces appels sont des demandes de renseignement, des appels pour des missions relevant d'un autre service (quartier,...), des appels abusifs, des erreurs (la confusion classique 100 - 101, non encore fusionnés en 112) ou une demande d'intervention de la police. Si l'appel nécessite une intervention sur le terrain, le dispatching attribue la mission à une équipe (plusieurs si nécessaire). Il se peut qu'une autre équipe se propose d'initiative d'accompagner l'équipe désignée, voire de la remplacer (proximité géographique, situation connue,...). Si besoin, l'équipe peut obtenir diverses informations avant d'arriver sur place (antécédents des personnes si elles sont identifiées, armes déclarées, interventions similaires,...). Sur place, l'équipe prend contact avec le requérant ou gère directement la situation, selon le cas. La majorité des cas concerne des problèmes avec des personnes (disputes, tapages,...), des véhicules (gênants, devant garage,...), des surveillance de lieux (bâtiment sensible, habitants en vacances,...) ou des vols sans auteur connu. L'équipe gère la situation sur place, donne les explications nécessaires, calme les esprits si besoin et, le cas échéant, constate une infraction entrainant la rédaction d'un procès-verbal. S'il y a PV, en règle générale, la victime et les témoins éventuels sont entendus et divers devoirs (constatations, enquête de voisinage, dossier photo, saisie d'objets,...) sont posés sur place. Resteront à faire, au bureau, d'autres devoirs tels la retranscription des auditions, le signalement d'objets, la réquisition du Labo, le traitement des saisies, diverses demandes en vue d'obtenir des images de vidéosurveillance,... Tous ces devoirs doivent être consignés dans le PV. Si le suspect est connu et trouvé, différents cas de figure se présentent: il peut être entendu sur place il ne peut pas être entendu sur place mais n'est pas arrêté: il nous accompagne volontairement au bureau pour être entendu et procéder à divers devoirs (fouilles,empreintes, ...) il est invité à se présenter un autre jour, éventuellement après avoir pu consulter un avocat il est arrêté et ramené au bureau. Un OPJ doit en être avisé ainsi qu'un magistrat. Divers devoirs sont posés (fouilles, empreintes, livre d'arrestation, reconnaissance derrière une vitre sans tain, perquisition, mise à l'écrou, sortie d'écrou,...). Il peut-être entendu le jour même ou invité plus tard, suivant la décision du magistrat. Tous ces devoirs sont évidemment consignés dans un PV. Si le suspect est connu mais n'est pas trouvé, il est soit invité à se présenter, soit signalé pour être entendu lorsqu'il sera intercepté par la police. Certaines interventions peuvent entraîner la rédaction d'un PV roulage (véhicule devant garage, accident,...) ou d'un rapport administratif (sanctions communales) : (tapages,...). Certaines interventions entraînent une arrestation administrative (ivresse,...). Dans ce cas, c'est l'OPA qui est avisé. En principe, un PV est également rédigé. Interventions d'initiative Lorsqu'elle n'est pas sur une mission ou en train de rédiger un PV, l'équipe peut soit rester au chaud au commissariat ( ) soit patrouiller. Il peut donc lui arriver de tomber par hasard sur un fait nécessitant l'intervention de la police, soit d'être requis par un passant. Si l'intervention dure ou nécessite un PV, le dispatch est averti que l'équipe est indisponible. ...c'est pour cette raison qu'il est souvent mal vu de "chasser", c'est à dire de contrôler tout ce qui paraît suspect ou tous les conducteurs en infractions. En effet, si le dispatch dispose de peu d'équipes et qu'elles sont tout le temps occupées sur ce type de contrôle, qui envoyer sur les missions 101? Divers L'organisation du service d'intervention est variable selon les ZP. Les membres du service peuvent parfois assurer d'autres fonctions (accueil, quartier, CLC, renforts dans d'autres services,...). De même, certaines fonctions du service peuvent être scindées en interne (équipe désignée pour assurer les interventions de première ligne, ne prenant en principe pas de constat) ou en externe (service d'appui tel la canine, un service spécialisé "accidents de circulation",...) Le service intervention est accessible directement après l'académie, sans formation supplémentaire. Il s'agit d'ailleurs de la principale affectation des nouvelles recrues.
  46. 6 points
    Myriste

    Les cours à l'académie.

    Précise peut-être aussi la durée de chaque volet ainsi que le nombre de semaines de stage pour chaque partie. Pour les cours c'est ceci: http://www.police.ac.be/download/fiches/da2140.pdf http://www.jobpol.be/fr/home/inspecteur_opleiding et en vidéo: http://www.youtube.com/watch?v=8wLhZYk9Jiw http://www.youtube.com/watch?v=jthqGReqDbg http://www.youtube.com/watch?v=p6G8aY98TVo et polanta (je ne suis pas sûr que toutes les académies fassent ça par contre. Je sais que Bxl et Seraing le font mais les autres?) http://www.youtube.com/watch?v=o_yZLJl9srA http://www.youtube.com/watch?v=C5Rf4pbo5C8
  47. 6 points
    walter.3

    pouvoir de l'Aspirant INP

    En pratique, si vous voulez garder une vie familiale et sociale "normale", ou du moins, vivable, ne vous prenez pas la tête!!! Pour le roulage, à moins d'aimer ça ou de constater un comportement irresponsable, ne vous acharnez pas. Et si vous verbalisez, inutile de s'exposer en civil. Envoyez par courrier (avec entête "police") vos "remarques et rappels du code de la route" au contrevenant. Perso, j'ai toujours trouvé fun ce côté "pas vu, pas pris ...ah ben si, pris quand même". Pour le judiciaire, il y a des tas de collègues en service qui sont disponibles pour assurer le suivi de ce que vous pourriez être amené à rencontrer. On est pas des surhommes et s'identifier comme policier (seul, en civil, désarmé, voire avec la famille) risque plus souvent de compliquer une situation que l'inverse. Par contre, les bonnes habitudes professionnelles font de nous des témoins privilégiés et il est possible d'aider très efficacement les collègues en service via de bonnes infos (plaques, description, direction,...) ou en suivant un suspect sans s'exposer. Si nous constatons un élément important ou si (cas rarissime) nous devons intervenir, il reste possible d'expliquer le tout via un PV subséquent à celui que nos collègues prendront. N'oublions pas non plus que nombre d'actes que pose un INP se font sous la responsabilité, voire sous les ordre d'un OPJ. Relation évidente en service, bien plus compliquée en civil... Je le répète, ne vous prenez pas la tête! Vivez votre vie privée tranquillement. En cas de besoin, soyez d'abord un bon témoin avant de vouloir tout régler tout seul! N'oubliez pas que si ça m*rde quelque part, tout le monde se souviendra que vous vous êtes déclaré policier et on vous reprochera de ne pas avoir su régler la situation d'un coup de baguette magique.
  48. 6 points
    Gets

    Qu'est ce qu'un flic ?

    auteur inconnu
  49. 6 points
    maïcool

    Chez nos voisins : Baisse d'une indemnité pour les élèves policiers

    Oui, et c'est pour payer mon augmentation annuelle, qui tombe en novembre. Merci à tous.
  50. 6 points
    Alouettes

    Aide commission

    J'avais trouvé ces questions sur l'ancien forum et je trouve normal de vous les retransmettre. Les questions permettent de compléter votre questionnaire psychologique ainsi que les arguments à avancer lors de la commission en y répondant soigneusement ps : je ne sais plus qui est la personne qui l'avait posté sur l'ancien forum.
Ce classement est défini par rapport à Bruxelles/GMT+02:00
×

Information importante

Polweb est un site non officiel sur la police belge. En savoir plus ? Conditions d’utilisation.