Aller au contenu
maïcool

LA POLICE POUR LES NULS

Messages recommandés

maïcool


- Tout le monde finit par mourir, quoique tu fasses
- Les suicides réussis n'ont pas été annoncés
- L'air entre et sort, le sang tourne en circuit fermé: chaque variation de ce principe est mauvais signe
- Si tu fais tomber un bébé, ramasse-le
- Si tu dois tirer plus de trois cartouches, tu n'as pas besoin d'un deuxième chargeur, mais de renforts
- Lorsque tu parles avec des victimes, ton supérieur hiérarchique ou de simples citoyens, si ça t'a fait du bien de dire que tu es flic, ce n'était pas la chose à dire
- Toute hémorragie s'arrête. Tôt ou tard
- Si un enfant est calme, inquiète-toi 
- Les cadavres retrouvés plusieurs semaines après la mort le seront toujours en été.
- Suis toujours les règles, mais aie la sagesse de les oublier de temps en temps
- Si quelqu'un meurt d'un danger chimique, électrique ou d'un autre danger sur place, ce doit être la victime, pas toi
- Il y aura toujours des problèmes, surtout quand on te dit qu'il n'y en aura pas
- On ne peut pas guérir les imbéciles
- Si tu trouves de la drogue, cherche mieux, il y en a encore
- Si c'est mouillé et poisseux et que ce n'est pas à toi, LACHE CA IMMEDIATEMENT !
- Le paradis protège les imbéciles, les poivrots et les maris violents
- La gravité d'un accident de la route est directement proportionnelle aux difficultés d'accès, à l'encombrement du trafic et à la proximité de l'heure de pointe
- Les flics sauvent des vies, la prudence sauve les flics
- Si une victime vomit, assure-toi qu'elle vise bien les badauds qui restent là à regarder
- S'il n'y a pas de poivrot après une méga-teuf après minuit, cherche bien: quelqu'un a disparu !
- Si une solution est stupide mais qu'elle fonctionne, elle n'est pas stupide.
- Les choses importantes sont toujours simples, et les choses simples sont toujours difficiles
- La plupart des victimes sont en meilleur état que toi
- L'adresse n'est jamais exacte
- Si l'adresse est exacte, le GPS tombe en panne
- On retrouve toujours un disparu en arrêtant de le chercher
- Si tu écrases un chien errant, il ne le sera plus
- La fenêtre d'éjection de ton arme ne sert pas à décapsuler les bières (la Gendarmerie est morte) et pas besoin d'ouvre bouteille dans ta valise d'inter (la Police communale aussi)
- Si la victime à l'air mal, elle est mal
- Ne réponds jamais aux questions d''un bitu (tu as posé les mêmes à une époque)
- Quand tu réponds à un appel, souviens-toi toujours que ton combi a été construit et entretenu au rabais
- La douleur n'a jamais tué personne
- Si tu oublies ta veste, il pleuvra
- Les dépanneuses et les corbillards ne sont pas des véhicules prioritaires : prends patience
- S'entraîner c'est apprendre les règles, l'expérience c'est apprendre les exceptions
- Le volume de l'autoradio ne devrait pas excéder celui de la sirène
- Un policier dont la formation s'est terminée avant la tienne ne fait pas de lui un meilleur policier
- Deux mitrailleuses montées sur tourelle seront toujours plus efficaces que la sirène
- Parfois c'est mieux de demander pardon après-coup que d'obtenir une permission
- On peut aussi dégager une victime discrètement, par petits morceaux
- Ethylotest simple: éloigne tes mains de 15 cm l'une de l'autre, index contre pouce. Demande ensuite au sujet de quelle couleur est le fil que tu tiens. S'il t'indique une couleur, le test est positif
- Qu'importent la politique et les finances, les grilles s'ouvrent toujours et les combis sortent
- Si un corps a été déplacé après la mort, ce sera toujours pour te faire grimper des marches en plus
- Si ton fils ne veut pas faire le même métier que toi, tu es trop souvent au boulot
- Qu'importe le moment, un appel urgent attendra toujours que tu t'apprêtes à manger pour tomber.
Corollaire 1: Peu d'accidents se produisent si les policiers ne mangent pas.
Corollaire 2: Commande toujours un repas à emporter
- Si tu trouves les ambulanciers en train de rire sur le gazon devant l'entrée, INQUIETE-TOI !
- Quand tu arrives sur une inter, vérifie d'abord ton propre pouls. Si tu le perçois, tout sera plus facile
- Tu as beau trimbaler une valise d'inter de 12 kilos, il te manquera toujours quelque chose
- Il n'y aura pas de mort ni de reproduction dans ton combi.
- Ce n'est pas ton urgence. C'est celle de la victime.
- Il faut toujours arrêter une RCP après le deuxième  "AÏE !" de la victime 
- Si ton suspect est violent, pratique une RCP sans te soucier des "AÏE !"
- Les supérieurs hiérarchiques le deviennent parce que personne ne les regrettera sur le terrain
- Les unités spéciales arrivent toujours après la presse
- Les unités spéciales portent une cagoule car elles arrivent après la presse
- Les cavaliers font de la " convivialité" . Toi, tu dragues.
- La cavalerie sert à .... à quoi, en fait ?
- Ton chef a toujours raison. Toi aussi d'ailleurs 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Geof

J'adore ton memento Maïcool

Une qui me revient souvent aussi c'est:

- Quand tu interviens dans un immeuble sans ascenseur, c'est toujours au dernier étage

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


×

Information importante

Polweb est un site non officiel sur la police belge. En savoir plus ? Conditions d’utilisation.